exercice-pendant-la-grossesse-réduit-obésité-des-enfants
Lorsque les femmes en bonne forme physique font de l’exercice pendant leur grossesse, elles peuvent aussi préparer leurs enfants à une meilleure forme physique. C’est ce qui ressort d’une étude dirigée par Min Du, professeur de sciences animales à l’université de l’État de Washington, et son doctorant Jun Seok Son.

Faire de l’exercice pendant sa grossesse

Ils ont découvert que l’exercice physique pendant la grossesse stimule la production de tissu adipeux brun, communément appelé graisse brune, chez le fœtus en développement. Le rôle principal de la graisse brune dans l’organisme est de brûler la chaleur. Elle est souvent appelée « bonne graisse ». Le tissu adipeux blanc ou graisse blanche, en revanche, est responsable de l’obésité et est plus difficile à brûler. Elle est communément appelée « mauvaise graisse ».
Les résultats de Du et Son montrent que les descendants des souris en bonne condition physique qui ont fait de l’exercice quotidien pendant leur grossesse avaient non seulement une plus grande proportion de graisse brune par rapport à leur poids corporel, mais aussi brûlaient la graisse blanche plus rapidement que les descendants d’un groupe témoin de souris enceintes qui ne faisaient pas d’exercice.
« Des recherches antérieures ont montré que l’exercice chez les femmes en surpoids pendant la grossesse protège contre le dysfonctionnement métabolique et l’obésité chez leur progéniture », a déclaré M. Du. « Cette nouvelle étude montre que ces bénéfices peuvent également profiter à la progéniture des femmes qui sont en bonne santé ».

Une amélioration de la tolérance au glucose

De plus, on a constaté une amélioration de la tolérance au glucose chez les femelles et les mâles du groupe expérimental. L’intolérance au glucose est un précurseur du développement du diabète et d’autres maladies liées à l’obésité plus tard dans la vie. L’exercice pendant la grossesse a également stimulé la production d’apelin, une hormone induite par l’exercice, chez les mères et les fœtus. L’apelin stimule le développement de la graisse brune et améliore la santé du métabolisme.
« Ces résultats suggèrent que l’activité physique pendant la grossesse pour les femmes en bonne santé est essentielle pour la santé métabolique du nouveau-né », a déclaré M. Son. « Nous pensons que cette recherche pourrait, à terme, aider à lutter contre l’obésité aux États-Unis et dans plusieurs autres pays ».
Cette recherche a été publiée dans Science Advances.
Source : Washington State University
Crédit photo : Pexels

L'exercice pendant la grossesse réduit l'obésité des enfantsmartinBiologie
Lorsque les femmes en bonne forme physique font de l'exercice pendant leur grossesse, elles peuvent aussi préparer leurs enfants à une meilleure forme physique. C'est ce qui ressort d'une étude dirigée par Min Du, professeur de sciences animales à l'université de l'État de Washington, et son doctorant Jun Seok...