les-ondulations-de-atmosphère-font-clignauter-les-galaxies
Les galaxies lointaines semblent clignoter – mais il s’agit en fait d’une illusion d’optique causée par des changements dans l’atmosphère terrestre qui pourraient être à la fois une bénédiction et une malédiction pour les astronomes.

Une illusion optique qui peut s’avérer utile

Mark Kuiack de l’Université d’Amsterdam aux Pays-Bas et ses collègues utilisaient le centre de transitoire et d’analyse radioélectrique d’Amsterdam-ASTRON pour rechercher des éruptions de lumière radio provenant d’objets éloignés à travers l’Univers, mais ils ont trouvé quelque chose un peu plus près de chez eux. Parfois, une source connue de lumière radio , comme une galaxie, clignotait de manière inattendue jusqu’à 100 fois plus lumineuse pendant environ 20 secondes.
Un examen plus attentif de ces éclairs lumineux a montré qu’ils n’étaient pas réellement intrinsèques aux galaxies lointaines, mais plutôt un effet de l’atmosphère terrestre . La couche supérieure de l’atmosphère est constamment bombardée de photons provenant du Soleil, lesquels provoquent des ondulations et des fluctuations de la densité de l’air – courbant ainsi la lumière lointaine.

Ils forment une lentille naturelle

«Ces petits tourbillons et ces fluctuations de densité ont des formes différentes», explique Kuiack. « Quand il y a une petite région qui est beaucoup moins dense que la zone qui l’entoure, il peut s’agir d’une sorte de lentille naturelle qui se superpose à la lentille de votre télescope. » Lorsque cette lentille naturelle passe entre un observateur et un objet distant, elle peut faire clignoter un objet.
Cela pourrait être un problème pour les levés astronomiques à la recherche de différents types d’événements cosmiques qui émettent des ondes radio, dit Kuiack. En fait, lui et son équipe ont déjà identifié une découverte astronomique apparente qui semble être en fait un éclair dans l’atmosphère.

Les utiliser pour repérer des objets plus éloignés

Cependant, dit-il, si ces tourbillons sont utilisés avec soin, cet effet pourrait également être utile. «Ce phénomène peut prendre des sources qui sont généralement trop faibles pour que nous puissions les voir et les agrandir pour que nous puissions les observer», dit-il. Si nous pouvons caractériser plus précisément ces tourbillons atmosphériques, nous pourrions potentiellement les utiliser pour nous aider à repérer des objets plus éloignés et plus sombres dans l’espace.
Cette recherche a été prépubliée dans arXiv.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Les ondulations de l'atmosphère font cligonter les galaxiesmartinEspace
Les galaxies lointaines semblent clignoter - mais il s'agit en fait d'une illusion d'optique causée par des changements dans l'atmosphère terrestre qui pourraient être à la fois une bénédiction et une malédiction pour les astronomes. Une illusion optique qui peut s'avérer utile Mark Kuiack de l'Université d'Amsterdam aux Pays-Bas et ses...