les-femmes-estiment-mieux-leur-poids-que-les-hommes
Plusieurs d’entre nous sont plus petits et plus lourds que nous le pensons, selon une étude qui a comparé la taille et le poids déclarés par les gens avec leurs mensurations réelles. James Hodge et ses collègues de l’American Cancer Society d’Atlanta, en Géorgie, ont examiné dans quelle mesure les gens connaissent leurs propres mensurations.
De nombreuses études sur la relation entre la taille corporelle et le risque de maladie ont tendance à se baser sur la taille et le poids déclarés par les personnes. Cela peut mener à des données peu fiables et à des résultats erronés. Dans cette étude, les chercheurs ont donc demandé à 2643 personnes de la population générale des États-Unis âgées de 30 à 65 ans de donner leur taille et leur poids. Un technicien biométrique certifié a ensuite pris leurs mesures réelles.
En moyenne, les hommes ont déclaré qu’ils étaient 0,48 centimètre plus grands et 1,54 kilogramme plus légers qu’ils ne l’étaient en réalité. Les femmes, en moyenne, ont déclaré qu’elles étaient 0,16 centimètre plus grandes et 0,88 kilogramme plus légères que leurs mesures réelles.

L’effet de l’âge

Cela peut s’expliquer par le fait que les gens ont tendance à rétrécir et à prendre du poids naturellement en vieillissant, et qu’ils ne connaissent souvent pas leurs mensurations actuelles, explique Ian Stephen de l’université Macquarie en Australie. Quand on a 25 ans, on apprend : « oh, je mesure 182 centimètres et je pèse 70 kilos ». Puis, à 60 ans, ce n’est plus le cas, mais c’est toujours ce que vous dites à tout le monde », dit-il.
Une autre raison peut être que les mesures du corps peuvent varier d’un instrument à l’autre ou d’un jour à l’autre. De plus, « les gens sont incités à se souvenir de la mesure dont ils sont le plus satisfaits », explique Kevin Brooks de l’université Macquarie.
Cette étude a révélé que les personnes les plus petites étaient les plus susceptibles de surestimer leur taille et les plus lourdes de sous-estimer leur poids. Cela peut être dû à un phénomène psychologique appelé le biais de désirabilité sociale.
Cet effet motive les gens à se présenter sous l’angle le plus favorable, explique M. Brooks. « Être plus grand et plus léger est généralement considéré comme un idéal, donc plus vous vous éloignez de cet idéal, plus votre erreur de déclaration peut être importante », dit-il.

Une grande taille est plus appréciée chez les hommes

Le biais de désirabilité sociale peut également expliquer pourquoi les hommes ont surestimé leur taille par rapport aux femmes, puisque la taille a tendance à être plus appréciée chez les hommes, dit Brooks. Les hommes ont peut-être sous-estimé leur poids plus que les femmes parce qu’ils étaient plus nombreux à être obèses, ce qui signifie qu’ils se sont peut-être sentis obligés de modifier légèrement les chiffres, dit-il.
Cette recherche a été publiée dans PLOS ONE.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Les femmes estiment mieux leur poids que les hommesmartinUncategorized
Plusieurs d'entre nous sont plus petits et plus lourds que nous le pensons, selon une étude qui a comparé la taille et le poids déclarés par les gens avec leurs mensurations réelles. James Hodge et ses collègues de l'American Cancer Society d'Atlanta, en Géorgie, ont examiné dans quelle mesure...