les-anciens-anchois-avaient-des-dents-comme-des-sabres
D’énormes anchois à dents de sabre chassaient autrefois d’autres poissons à travers les mers. Ils ont peut-être évolué parce que l’astéroïde qui a tué les dinosaures a également éliminé de nombreux prédateurs marins du monde entier, offrant ainsi aux anchois d’un mètre de long la possibilité de prendre leur place.

Des anchois fossilisés

Alessio Capobianco, de l’université du Michigan, et ses collègues ont utilisé une technique appelée tomographie microscopique, ce qui est similaire au type de scanner que vous pouvez passer à l’hôpital, pour examiner deux poissons fossilisés qui vivaient il y a environ 55 millions d’années. Cela leur a permis d’examiner les fossiles plus en détail qu’il n’était possible de le faire auparavant.
Ils ont découvert que ces deux fossiles – l’un trouvé en Belgique et l’autre au Pakistan – présentaient de nombreuses similitudes avec les anchois modernes. Mais il y avait deux différences surprenantes : chacun des crânes fossilisés avait des dents semblables à celles des carnivores avec une longue dent comme des sabres à l’avant de la bouche, et ils étaient tous deux beaucoup plus grands que les anchois modernes. L’un mesurait près d’un demi-mètre de long, et l’autre un mètre.
Les anchois modernes ont de minuscules dents qui servent principalement à manger du plancton, mais ces premiers anchois se sont probablement attaqués à d’autres poissons. Leurs dents comme des sabres ont peut-être été utilisés pour piéger d’autres poissons dans leurs bouches ou pour poignarder leurs proies.

Ils ont évolué ainsi suite à l’extinction massive

Capobianco dit qu’ils ont peut-être évolué pour devenir des prédateurs parce que l’extinction massive qui a eu lieu il y a environ 10 millions d’années plus tôt a tué beaucoup d’autres prédateurs marins. « Après cette extinction massive, il y a eu cette juxtaposition de poissons très familiers et des ramifications complètement étranges; des expériences évolutives bizarres », dit-il.
Comprendre comment la vie marine a évolué et s’est adaptée pendant cette période pourrait nous aider à comprendre comment les processus évolutifs se déroulent après une extinction massive. On ne sait pas encore très bien pourquoi ces étranges anchois n’ont pas survécu, mais s’ils avaient survécu, ils ne ressembleraient en rien aux anchois que nous connaissons et mangeons maintenant.
« J’aimerais bien savoir quel goût ont ces anciens anchois – ils auraient probablement un goût différent parce qu’ils mangeaient d’autres poissons au lieu de plancton », dit Capobianco.
Cette recherche a été publiée dans Royal Society Open Science.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay