des-moustiques-mâle-modifiés-pour-éliminer-les-femelles
Il y a plusieurs années, nous avons appris que des scientifiques cherchaient à éradiquer les moustiques porteurs de la malaria en rendant les femelles stériles. Maintenant, ils vont plus loin, en éliminant complètement les femelles.

Des mâles génétiquement modifiée

Dirigée par le professeur Andrea Cristani de l’Imperial College de Londres, une équipe de recherche internationale a commencé avec une population de moustiques Anopheles gambiae en cage – c’est le groupe de moustiques qui est principalement responsable de la transmission de la malaria en Afrique subsaharienne.
Les scientifiques ont ensuite créé une version génétiquement modifiée des mâles, dans laquelle une enzyme coupant l’ADN a détruit le chromosome X pendant la production de sperme. Lorsque ces mâles se sont accouplés avec des femelles, la progéniture était majoritairement masculine – car si un seul chromosome X et un chromosome Y déclenchent le développement des mâles, deux X sont nécessaires pour les femelles.
Normalement, le gène qui détruit le X ne serait transmis qu’à environ 50 % de la progéniture. Cependant, en utilisant ce que l’on appelle la technologie de transmission des gènes, les chercheurs ont pu porter ce chiffre à presque 100 %. En conséquence, en quelques générations seulement, la population de moustiques en cage est devenue entièrement masculine – elle était donc non viable, et s’est effondrée rapidement.

Éliminer les femelles

On espère qu’une fois que de nouvelles études auront été menées, les mâles génétiquement modifiés pourront être relâchés dans les populations sauvages d’Anopheles gambiae, pour finalement les éliminer dans des régions géographiques spécifiques. Et avant même que ces populations ne s’effondrent complètement, le problème du paludisme serait déjà réglé, car seuls les moustiques femelles peuvent piquer.
Le Dr Alekos Simoni, coauteur principal du nouveau document, a déclaré « ce nouveau résultat est très intéressant et c’est formidable de voir cette lignée de moustiques passer à la phase suivante du projet. Lorsque nous avons commencé, personne ne savait si cela allait fonctionner, je suis donc fier que nous ayons transformé une idée théorique originale en quelque chose qui s’est avéré fonctionner en laboratoire et qui a le potentiel de sauver des millions de vies ».
Le Dr Drew Hammond, coauteur principal, a ajouté : « ce résultat est un objectif que nous poursuivons depuis plus d’une décennie car il nous permet d’atteindre la malaria avant qu’elle ne se transmette. Nous continuons à tester des souches en laboratoire, mais si les technologies de transfert de gènes fonctionnent dans la nature, cela pourrait changer la donne dans la lutte pour éliminer la malaria ».
Cette recherche a été publiée dans Nature Biotechnology.
Source : Imperial College London
Crédit photo : Pexels

Des moustiques mâles modifiés pour éliminer les femellesmartinbiothechnologie
Il y a plusieurs années, nous avons appris que des scientifiques cherchaient à éradiquer les moustiques porteurs de la malaria en rendant les femelles stériles. Maintenant, ils vont plus loin, en éliminant complètement les femelles. Des mâles génétiquement modifiée Dirigée par le professeur Andrea Cristani de l'Imperial College de Londres, une...