COVID-19-le-remdesivir- améliore-le-temps-de-récupération
L’antiviral expérimental remdesivir s’est montré supérieur à la norme de soins pour le traitement de COVID-19, selon un rapport publié aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine. Cette analyse préliminaire est basée sur les données de l’essai de traitement adaptatif COVID-19 (ACTT), parrainé par l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), qui fait partie des National Institutes of Health.

Le remdesivir montre une certaine efficacité

Cet essai contrôlé et randomisé a recruté des adultes hospitalisés atteints du COVID-19 avec des signes d’atteinte des voies respiratoires inférieures (maladie généralement modérée à grave). Les chercheurs ont découvert que le remdesivir était plus bénéfique pour les patients hospitalisés souffrant d’une maladie grave et ayant besoin d’un supplément d’oxygène. Les résultats concernant les avantages dans d’autres sous-groupes de patients ont été moins concluants dans cette analyse préliminaire.
Cette étude a débuté le 21 février 2020 et a recruté 1 063 participants dans 10 pays en 58 jours. Les patients ont donné leur consentement éclairé pour participer à cet essai et ont été répartis au hasard pour recevoir les soins standard locaux et un traitement de 10 jours avec l’antiviral remdesivir par voie intraveineuse, développé par Gilead Sciences, Inc. ou les soins standard locaux et un placebo. Cet essai était en double aveugle, ce qui signifie que ni les chercheurs ni les participants ne savaient qui recevait le remdesivir ou le placebo.

Un temps de guérison plus court

Ce rapport note que les patients qui ont reçu le remdesivir ont eu un temps de guérison plus court que ceux qui ont reçu le placebo. Cette étude a défini la guérison comme le fait d’être sorti de l’hôpital ou d’être suffisamment stable sur le plan médical pour pouvoir sortir de l’hôpital. Le temps médian de guérison était de 11 jours pour les patients traités par le remdesivir contre 15 jours pour ceux qui ont reçu le placebo.
Ces résultats sont statistiquement significatifs et sont basés sur une analyse de 1059 participants (538 qui ont reçu le remdesivir et 521 qui ont reçu le placebo). Les cliniciens ont suivi l’état des patients quotidiennement en utilisant une échelle ordinale de huit points allant de la guérison complète à la mort. Les chercheurs ont également comparé l’état clinique entre les groupes de l’étude au jour 15 et ont constaté que les chances d’amélioration sur l’échelle ordinale étaient plus élevées dans le groupe ayant reçu le remdesivir que dans le groupe ayant reçu le placebo.

Un taux de mortalité inférieur

Ces résultats ont également suggéré un avantage en matière de survie, avec un taux de mortalité à 14 jours de 7,1 % pour le groupe recevant le remdesivir contre 11,9 % pour le groupe placebo; cependant, la différence de mortalité n’était pas statistiquement significative.
En fin de compte, ces résultats confirment que le remdesivir est la thérapie standard pour les patients hospitalisés avec COVID-19 et nécessitant une oxygénothérapie supplémentaire, selon les auteurs. Toutefois, ils notent que le taux de mortalité de 7,1 % à 14 jours dans le groupe traité par le remdesivir indique la nécessité d’évaluer les antiviraux avec d’autres agents thérapeutiques pour continuer à améliorer les résultats cliniques des patients atteints de COVID-19.
Cette recherche a été publiée dans The New England Journal of Medicine.
Source : National Institute of Allergy and Infectious Diseases
Crédit photo : Pixabay

COVID-19 : le remdesivir améliore le temps de récupérationmartinBiologie
L'antiviral expérimental remdesivir s'est montré supérieur à la norme de soins pour le traitement de COVID-19, selon un rapport publié aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine. Cette analyse préliminaire est basée sur les données de l'essai de traitement adaptatif COVID-19 (ACTT), parrainé par l'Institut national des allergies...