une-matière-extensible-qui-émet-de-la-lumière
Bien que des recherches passionnantes soient actuellement en cours, nous attendons toujours de voir les écrans électroniques extensibles entrer en production. Les scientifiques en ont maintenant créé un qui peut non seulement être étiré, mais qui se répare aussi lorsqu’il est endommagé.

Une nouvelle technologie appelée HELIOS

Destinée à être utilisée dans des dispositifs à condensateurs émetteurs de lumière, cette nouvelle technologie expérimentale est connue sous le nom d’HELIOS (Healable, Low-field Illuminating Optoelectronic Stretchable).
Elle est actuellement développée par une équipe de l’Université nationale de Singapour et se présente sous la forme d’une feuille de caoutchouc élastique transparente faite d’un « mélange unique » de fluoroélastomère et de tensioactif. Les fluoroélastomères sont des caoutchoucs synthétiques à base de fluorocarbone, tandis que les tensioactifs abaissent la tension superficielle entre deux liquides – ils sont souvent utilisés comme détergents.
Cette matière a une permittivité diélectrique très élevée, ce qui lui permet de stocker plus de charges électroniques à des tensions plus faibles que les autres technologies d’affichage extensible. Il est donc capable d’éclairer 20 fois plus que ces matériaux, tout en fonctionnant à des tensions quatre fois plus faibles, et peut même être alimenté sans fil.

Elle peut se réparer

De plus, comme les liaisons entre ses molécules sont réversibles, il est capable de se recoller après avoir été coupé ou percé. De plus, il le fait dans des conditions environnementales ambiantes, de sorte qu’il n’a pas besoin d’être chauffé pour que la cicatrisation se produise.
On espère qu’une fois développée, cette technologie pourra être utilisée dans des applications telles que les écrans de télévision sans fil de longue durée, ou peut-être même dans la peau de robots au corps souple qui travaillent dans des environnements sombres.
« Comme les humains deviennent de plus en plus dépendants des machines et des robots, il est très intéressant d’utiliser HELIOS pour créer des appareils ou des écrans lumineux qui sont non seulement durables mais aussi efficaces sur le plan énergétique « , explique le scientifique principal, le professeur Benjamin Tee.

Réduire les déchets électroniques

« Cela pourrait générer des économies à long terme pour les fabricants et les consommateurs, réduire les déchets électroniques et la consommation d’énergie et, en retour, permettre aux technologies d’affichage de devenir à la fois économiques et écologiques ». L’équipe nous explique comment cette matière fonctionne dans la vidéo ci-dessous.

Cette recherche a été publiée dans Nature Materials.
Source : National University of Singapore
Crédit photo : Pexels

Une matière extensible qui émet de la lumièremartinTechnologie
Bien que des recherches passionnantes soient actuellement en cours, nous attendons toujours de voir les écrans électroniques extensibles entrer en production. Les scientifiques en ont maintenant créé un qui peut non seulement être étiré, mais qui se répare aussi lorsqu'il est endommagé. Une nouvelle technologie appelée HELIOS Destinée à être utilisée...