le-baricitinib-serait-efficace-contre-le-COVID-19
Un médicament contre la polyarthrite rhumatoïde appelé baricitinib pourrait potentiellement être réutilisé pour traiter les patients atteints du COVID-19, selon une étude menée par une équipe de recherche internationale comprenant des chercheurs du Karolinska Institutet en Suède.

Le baricitinib potentiellement efficace

Le baricitinib est un médicament oral à prise unique quotidienne utilisé pour le traitement des patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère. Il agit comme un inhibiteur de la janus kinase, un type d’enzymes qui agit comme un interrupteur « on » ou « off » dans de nombreuses fonctions cellulaires. Ce médicament agit en interférant avec les processus inflammatoires du système immunitaire et a été considéré comme un candidat potentiel pour le traitement du COVID-19.
Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé des algorithmes d’IA pour identifier les médicaments existants capables de bloquer à la fois l’inflammation et l’infectiosité. Le baricitinib a été identifié comme un candidat prometteur pour le COVID-19, en raison de sa capacité démontrée à inhiber l’activité des cytokines et la propagation virale.

Essais en laboratoire et étude pilote clinique

Dans des éprouvettes et des foies humains miniatures 3D, les chercheurs ont montré que ce médicament inhibait la signalisation des cytokines, des protéines du système immunitaire connues pour réagir de manière excessive et provoquer une inflammation dans les cas graves d’infection par le COVID-19.
Il a également contribué à réduire la charge virale du SRAS-CoV-2, le virus qui cause le COVID-19, et le niveau de la molécule signal de l’interleukine-6 (IL-6), un prédicteur de la mortalité due au syndrome de détresse respiratoire aiguë associé au COVID-19.
En plus des tests de laboratoire, une petite étude pilote a été menée à Milan, en Italie, sur trois hommes et une femme atteints de pneumonie bilatérale causée par le COVID-19. Après 10 à 12 jours de traitement au baricitinib, les quatre patients ont montré une amélioration des signes et symptômes tels que la toux, la fièvre et une réduction de la charge virale et des niveaux d’IL-6 dans leur plasma.

Réduction de l’inflammation et de la charge virale

« Collectivement, ces données suggèrent que le baricitinib pourrait réduire l’inflammation et la charge virale dans le COVID-19 », explique Ali Mirazimi, professeur adjoint au département de médecine de laboratoire de l’Institut Karolinska, qui a dirigé les études sur les virus fonctionnels.
D’autres essais avec le baricitinib sont actuellement en cours sur 85 patients hospitalisés pour le COVID-19 dans trois hôpitaux du nord et du centre de l’Italie, avec des résultats initiaux encourageants en matière de résultats pour les patients, selon les chercheurs.
« Nous intégrons et analysons soigneusement les données de ces essais et fournissons des études de suivi fonctionnelles et mécanistiques pour examiner le mode d’action du baricitinib », déclare Volker Lauschke, professeur associé de médecine personnalisée et de développement de médicaments au département de physiologie et de pharmacologie de l’Institut Karolinska, qui a dirigé les essais du baricitinib.
Cette recherche a été publiée dans EMBO Molecular Medicine.
Source : Karolinska Institutet
Crédit photo : Pixabay

Le baricitinib serait efficace contre le COVID-19martinBiologie
Un médicament contre la polyarthrite rhumatoïde appelé baricitinib pourrait potentiellement être réutilisé pour traiter les patients atteints du COVID-19, selon une étude menée par une équipe de recherche internationale comprenant des chercheurs du Karolinska Institutet en Suède. Le baricitinib potentiellement efficace Le baricitinib est un médicament oral à prise unique quotidienne...