le-robot-désinfectant-du-MIT
Un des aspects le plus important lorsque vous possédez une entreprise c’est d’avoir des entrepôts qui ne contiennent pas de virus, surtout depuis la pandémie de COVID-19. Mais des gouttelettes laissées par les travailleurs peuvent être un moyen de propager ce nouveau virus. Heureusement des chercheurs du MIT ont conçu un robot désinfectant qui peut faire ce travail durant la nuit, lorsque les travailleurs ne sont pas présents.

Un robot désinfectant

Une équipe du laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT (CSAIL), en collaboration avec Ava Robotics, a conçu un nouveau système robotique qui désinfecte les surfaces et neutralise les formes aérosolisées du coronavirus. L’approche que les chercheurs utilisent est un luminaire UV-C personnalisé qui est intégré à la base du robot d’Ava Robotics. Les résultats ont été suffisamment encourageants pour que les chercheurs affirment que cette approche pourrait être utile pour la désinfection autonome par UV dans d’autres environnements, tels que les usines, les restaurants et les supermarchés.
La lumière UV-C s’est avérée efficace pour tuer les virus et les bactéries sur les surfaces et les aérosols, mais il est dangereux pour l’homme d’y être exposé. Heureusement, le robot d’Ava ne nécessite aucune surveillance humaine, l’équipe a installé un réseau d’UV-C pour désinfecter les surfaces. Plus précisément, la matrice utilise une lumière ultraviolette de courte longueur d’onde pour tuer les microorganismes et perturber leur ADN dans un processus appelé irradiation germicide ultraviolette. Ce système est capable de cartographier l’espace et de naviguer entre les points de passage et d’autres zones spécifiques.
Pour tester ce système, l’équipe a utilisé un dosimètre UV-C, qui a confirmé que ce robot délivrait la bonne dose de lumière UV-C pour désinfecter un entrepôt. De plus, lors d’un autre test, ce robot a pu passer devant des paquets et des allées de stockage à une vitesse d’environ 350 mètres par heure. À cette vitesse, le robot pouvait couvrir un espace de 6400 kilomètres carrés en seulement une demi-heure. Le dosage d’UV-C délivré pendant ce temps peut neutraliser environ 90 % des coronavirus présents sur les surfaces. Pour de nombreuses surfaces, cette dose sera plus élevée, ce qui permettra de neutraliser une plus grande partie du virus.

Le rendre adaptable à divers environnements

Actuellement, l’équipe étudie comment utiliser les capteurs embarqués de ce robot pour s’adapter aux changements de l’environnement, de sorte que, dans un nouveau territoire, il ajuste sa vitesse pour s’assurer que la dose recommandée est appliquée aux nouveaux objets et surfaces. Pour les prochaines étapes, l’équipe se concentre sur l’augmentation des capacités du robot, ainsi que sur la mise en œuvre éventuelle de mises à jour de la conception. Au final, leur intention est de rendre ces systèmes adaptables à notre monde : comment un robot peut modifier dynamiquement son plan en fonction des doses d’UV-C estimées, comment il peut travailler dans de nouveaux environnements et comment coordonner les équipes de robots UV-C pour qu’elles travaillent ensemble.
Vous pouvez voir ce robot en action dans la vidéo ci-dessous.

Source : MIT
Crédit photo : Pixabay