comment-les-dauphins-et-les-baleines-ont-évolué
Le fossile d’un dauphin géant à défenses, vieux de 24 millions d’années, ne présente pas plusieurs caractéristiques communes aux dauphins et baleines à fanons modernes. Cette découverte montre que l’ancêtre commun des dauphins et des baleines n’avait pas ces caractéristiques, ce qui signifie que les mêmes adaptations pour la nage ont dû évoluer indépendamment dans les deux lignées.

Une évolution indépendante dans ces deux lignées

« Nous avons été surpris de trouver autant de caractéristiques archaïques chez un dauphin disparu », déclare Robert Boessenecker du Collège de Charleston en Caroline du Sud. L’Ankylorhiza tiedemani était l’un des principaux prédateurs marins il y a environ 30 à 23 millions d’années. Ce dauphin de 5 mètres de long aurait ressemblé à un grand dauphin, dit Boessenecker, à part ses dents de devant. Celles-ci sont droites et ont peut-être servi à éperonner des proies.
L’équipe de Boessenecker a étudié un fossile d’A. tiedemani découvert dans les années 1990. « Personne n’avait encore trouvé un squelette aussi complet », dit-il. Il a révélé un manque inattendu de caractéristiques modernes. Par rapport à leurs ancêtres, toutes les baleines et tous les dauphins modernes ont des vertèbres supplémentaires dans la queue, ce qui leur donne plus de souplesse et de puissance de nage, et une base très étroite à la queue, juste avant la nageoire caudale.
L’os « bras » de leurs nageoires pectorales est très court par rapport aux autres os, et ils ont deux ou trois os de doigt supplémentaires. Les nageoires pectorales sont donc plus grandes et plus rigides, ce qui améliore leur maniabilité.

Ces caractéristiques ont évolué au moins deux fois

On a supposé que ces caractéristiques ont toutes évolué avant que les ancêtres des baleines à fanons ne se séparent des ancêtres des dauphins écholocataires il y a environ 35 millions d’années, dit Boessenecker, mais ce fossile montre que ces caractéristiques sont plutôt le résultat d’une évolution convergente. « Toutes ces caractéristiques ont évolué au moins deux fois », dit-il.
Nous ne savons pas quelle était la proie d’Ankylorhiza. Mais si elle vivait en groupes, elle aurait pu manger à peu près tout ce qu’elle voulait, dit Boessenecker – y compris des prédécesseurs de 13 mètres de long, comme les requins mégalodons qui vivaient à cette époque.
Cette recherche a été publiée dans Current Biology.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pexels

Comment les dauphins et les baleines ont évoluémartinBiologie
Le fossile d'un dauphin géant à défenses, vieux de 24 millions d'années, ne présente pas plusieurs caractéristiques communes aux dauphins et baleines à fanons modernes. Cette découverte montre que l'ancêtre commun des dauphins et des baleines n'avait pas ces caractéristiques, ce qui signifie que les mêmes adaptations pour la...