des-mollusques-et-crustacés-suralimentés-riches-en-vitamines
Bien que l’ingestion de nutriments sous forme de comprimés soit mieux que rien, les nutriments sont mieux absorbés par notre corps lorsqu’ils font partie des aliments que nous mangeons. C’est dans cet esprit que des scientifiques ont récemment créé un complément pour les crustacés qui augmente leur contenu nutritionnel.

Un complément nutritionnel

Les mollusques bivalves tels que les huîtres, les palourdes et les moules sont déjà très nutritifs, puisque nous consommons leur intestin lorsque nous les mangeons. Cela signifie que nous mangeons ce qu’ils ont mangé, sous une forme qui a déjà été décomposée pour en extraire facilement les nutriments, et que nous mangeons en plus les nutriments qui sont dans leurs cellules.
Sous la direction du Dr David Aldridge et de David Willer, étudiant en doctorat, des chercheurs de l’université britannique de Cambridge ont mis au point des microcapsules enrichies en vitamines qui sont données aux crustacés avant leur achat par les consommateurs.
Ces capsules sont conçues pour avoir une taille et une forme qui favorisent leur attrait pour ces créatures. Elles sont destinées à être utilisées pour nourrir les mollusques d’élevage pendant huit heures vers la fin de leur période de « purification », au cours de laquelle ils sont conservés dans des bassins de nettoyage après avoir été récoltés dans leurs enclos d’aquaculture.

Une excellente source de vitamines A et D

Des tests en laboratoire ont montré que les huîtres qui avaient mangé ces capsules fournissaient environ 100 fois plus de vitamine A que les huîtres ordinaires, et plus de 150 fois plus de vitamine D. Elles étaient également plus performantes que le saumon – qui est connu pour être une bonne source de ces vitamines – fournissant plus de 26 fois la quantité de vitamine A, et plus de quatre fois la quantité de vitamine D.
En outre, ces scientifiques ont déterminé que la consommation de deux huîtres seulement par jour fournissait suffisamment de vitamines A et D pour atteindre l’apport nutritionnel recommandé. En outre, l’achat de capsules pour les mollusques devrait être considérablement moins cher que l’achat de comprimés de multivitamines pour la consommation humaine – on estime que ce processus de fortification devrait ajouter environ 0,0056 $ US au coût de production d’une seule huître.

Améliorer la santé de millions de personnes

« Nous avons démontré qu’il existe un moyen peu coûteux et efficace d’intégrer les micronutriments dans une source durable et délicieuse de protéines », explique M. Willer. « L’utilisation ciblée de cette technologie dans les régions les plus touchées par les carences en nutriments, en utilisant des espèces de bivalves et des micronutriments soigneusement sélectionnés, pourrait contribuer à améliorer la santé de millions de personnes, tout en réduisant les dommages que la production de viande cause à l’environnement ».
Cette technologie est actuellement commercialisée par la compagnie BioBullets du Dr Aldridge.
Cette recherche a été publiée dans Frontiers in Nutrition.
Source : University of Cambridge
Crédit photo : Pixabay