des-capteurs-dessinés-sur-la-peau

Une équipe de chercheurs a mis au point une nouvelle forme d’électronique connue sous le nom de « d’électronique dessinée sur la peau », permettant de dessiner des capteurs et des circuits multifonctionnels sur la peau avec un stylo à encre.

Dessiner des capteurs avec un stylo à encre

Cette avancée permet de recueillir des données sur la santé plus précises, sans artefacts de mouvement, résolvant ainsi le problème de longue date de la collecte de données biologiques précises par le biais d’un dispositif portable lorsque le sujet est en mouvement.

L’imprécision peut ne pas être importante lorsque votre FitBit enregistre 4 000 pas au lieu de 4 200, mais les capteurs conçus pour vérifier les fonctions cardiaques, la température et d’autres signaux physiques doivent être précis s’ils doivent être utilisés pour le diagnostic et un traitement. L’électronique sur peau est capable de collecter des données de manière transparente, quels que soient les mouvements du porteur.

Ils offrent également d’autres avantages, notamment des techniques de fabrication simples qui ne nécessitent pas d’équipement spécialisé. « On l’applique comme on utiliserait un stylo pour écrire sur un morceau de papier », a déclaré le professeur Yu. La bioélectronique portable – sous la forme de patchs souples et flexibles fixés sur la peau – est devenue un moyen important de surveiller, prévenir et traiter les maladies et les blessures en suivant les informations physiologiques du porteur.

Elle peut être personnalisée

Mais même les vêtements les plus souples sont limités par des artefacts de mouvement, ou par la difficulté de recueillir des données lorsque le capteur ne se déplace pas précisément avec la peau. L’électronique sur peau peut être personnalisée pour collecter différents types d’informations, et M. Yu a déclaré qu’elle devrait être particulièrement utile dans les situations où il n’est pas possible d’accéder à des équipements sophistiqués, y compris sur un champ de bataille.

L’électronique sur peau est capable de suivre les signaux musculaires, le rythme cardiaque, la température et l’hydratation de la peau, entre autres données physiques, a-t-il dit. Les chercheurs ont également indiqué que l’électronique sur peau a démontré sa capacité à accélérer la cicatrisation des blessures.

L’électronique sur la peau est en fait composée de trois encres, servant de conducteur, de semi-conducteur et de diélectrique. « Les encres électroniques, y compris les conducteurs, les semi-conducteurs et les diélectriques, sont dessinées à la demande de manière libre pour développer des dispositifs, tels que des transistors, des capteurs de contrainte, des capteurs de température, des capteurs d’hydratation de la peau et des capteurs électrophysiologiques », expliquent les chercheurs.

Cette recherche a été publiée dans Nature Communications.

Source : University of Houston
Crédit photo : RawPixel