un-appareil-intra-auculaire-pour-apprendre-une-autre-langue
La stimulation du nerf vague est utilisée depuis plus de 20 ans pour traiter des affections comme l’épilepsie, mais elle implique généralement une intervention chirurgicale pour implanter des électrodes afin qu’elles soient directement en contact avec ce nerf. Matthew Leonard, de l’université de Californie à San Francisco, et ses collègues ont mis au point une électrode en forme d’écouteur qui peut stimuler la partie du nerf vague qui se prolonge dans l’oreille sans qu’il soit nécessaire de l’implanter.

La stimulation du nerf vague

Leonard et son équipe ont testé leur dispositif intra-auriculaire sur 36 volontaires anglophones, stimulant leurs nerfs à différents moments pendant qu’ils effectuaient une tâche qui leur demandait d’identifier des sons en chinois mandarin – une langue qui leur était peu familière. Comme la stimulation nerveuse est imperceptible, les volontaires ne savaient pas si et quand ils la recevaient. Douze des volontaires n’ont reçu aucune stimulation nerveuse.
Les chercheurs ont découvert qu’ils pouvaient améliorer l’apprentissage en synchronisant la stimulation nerveuse avec des sons de la parole en mandarin. « J’ai été assez surpris de constater qu’une petite quantité de stimulation sur une très courte période de temps nous a donné un coup de pouce relativement important dans l’apprentissage [de cette langue] », explique M. Leonard.
Les participants qui ont reçu une stimulation nerveuse étaient en moyenne 13 % plus doués pour classer les sons en mandarin et ont atteint leur performance maximale deux fois plus vite que ceux qui portaient l’appareil mais ne recevaient pas de stimulation.

Ce dispositif pourrait fonctionner pour d’autres langues

« Nous pensons que la stimulation du nerf vague peut améliorer l’apprentissage en aidant les individus à prêter attention aux bonnes choses pendant le processus d’apprentissage », déclare M. Leonard. Bien qu’il n’ait été testé qu’avec des sons en mandarin, M. Leonard indique qu’en principe, cela pourrait s’appliquer à n’importe quelle langue.
« Alors que le monde devient de plus en plus interconnecté, je pense qu’il est important que chacun ait la possibilité d’apprendre d’autres langues et cultures », dit Leonard. « Cette technologie comme la stimulation non invasive du nerf vague – qui est simple, bon marché et sûre – peut aider à uniformiser les règles du jeu ».
« Nous étendons également ce travail pour voir si nous pouvons améliorer la capacité d’apprendre à produire, et pas seulement à percevoir, des sons vocaux non natifs », dit Leonard.
Cette recherche a été publiée dans npj Science of Learning.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pexels