une-smartwatch-suit-en-temps-réel-les-médicaments
Les ingénieurs de la Samueli School of Engineering de l’UCLA et leurs collègues de la Stanford School of Medicine ont démontré que les quantités de médicaments présentes dans l’organisme peuvent être suivies en temps réel grâce à une montre intelligente personnalisée qui analyse les substances chimiques présentes dans la sueur. Cette technologie portable pourrait être intégrée dans une approche plus personnalisée de la médecine, qui permettrait d’adapter à chaque individu un médicament et des dosages idéaux.

Une technologie portable

En général, les médicaments sont prescrits selon une approche « unique » – les médicaments sont conçus et prescrits sur la base de moyennes statistiques de leur efficacité. Il existe des directives pour des facteurs tels que le poids et l’âge des patients. Mais en plus de ces facteurs de différenciation fondamentaux, la chimie de notre corps change constamment, en fonction de ce que nous mangeons et de la quantité d’exercice que nous faisons. En plus de ces facteurs dynamiques, la composition génétique de chaque individu est unique et les réponses aux médicaments peuvent donc varier. Cela affecte la vitesse à laquelle les médicaments sont absorbés, font effet et sont éliminés d’un organisme.

Une approche pour adapter des traitements

« Nous voulions créer une technologie portable qui puisse surveiller le profil des médicaments à l’intérieur du corps de manière continue et non invasive », a déclaré le responsable de cette étude, Sam Emaminejad, professeur adjoint d’ingénierie électrique et informatique à l’UCLA. « De cette façon, nous pouvons adapter la dose optimale et le moment de la prise pour chaque individu. Et en utilisant cette approche de personnalisation, nous pouvons améliorer l’efficacité des traitements thérapeutiques ».
Les expériences de l’équipe ont permis de surveiller l’effet de l’acétaminophène, un analgésique courant en vente libre, sur des individus pendant quelques heures. Tout d’abord, les chercheurs ont stimulé les glandes sudoripares du poignet en appliquant un petit courant électrique. Cela a permis aux chercheurs de détecter les changements dans la chimie du corps, sans que les sujets aient besoin de transpirer en faisant de l’exercice. Comme les différents médicaments ont chacun leur signature électrochimique unique, le capteur de cette montre intelligente peut être conçu pour rechercher la quantité d’un médicament particulier à un moment donné.

Une médecine personnalisée

« Cette technologie change la donne et constitue un pas important vers la réalisation d’une médecine personnalisée », a déclaré Ronald W. Davis, coauteur de cette étude et professeur de biochimie et de génétique. Ce qui rend cette étude significative est la capacité à détecter avec précision le signal électrochimique unique d’un médicament, avec en toile de fond les signaux de nombreuses autres molécules qui peuvent circuler dans le corps et en concentrations plus élevées que le médicament, a déclaré l’auteur principal de cette étude, Shuyu Lin, un étudiant en doctorat de l’UCLA.
« Cela pourrait être particulièrement important pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale, lorsque les médecins leur prescrivent des traitements de pharmacothérapie prolongés », a-t-il déclaré. « Ces patients pourraient bénéficier de ces outils de surveillance faciles à utiliser et non invasifs, tandis que les médecins pourraient voir comment un médicament se comporte chez ce patient ».
Cette recherche a été publiée dans PNAS.
Source : UCLA
Crédit photo : Pexels

Une smartwatch suit en temps réel les médicamentsmartinTechnologie
Les ingénieurs de la Samueli School of Engineering de l'UCLA et leurs collègues de la Stanford School of Medicine ont démontré que les quantités de médicaments présentes dans l'organisme peuvent être suivies en temps réel grâce à une montre intelligente personnalisée qui analyse les substances chimiques présentes dans la...