robot-propulsé-au-méthanol
Les robots sont généralement alimentés par des piles et des prises de courant. Mais le RoBeetle est un peu différent. Ce microbot de la taille d’un insecte (défini comme pesant moins d’un gramme) fonctionne au méthanol, un type d’alcool que l’on trouve couramment dans les solvants et les antigels.

Le RoBeetle

robot-propulsé-au-méthano;
Les carburants liquides comme le méthanol contiennent plus d’énergie par unité de volume que les piles, surtout à petite échelle. Cela signifie que les microbots alimentés au méthanol n’ont pas besoin d’une source d’énergie externe supplémentaire, comme des fils ou des champs électromagnétiques. Ils pourraient donc théoriquement se déplacer avec plus d’autonomie que leurs homologues électriques tout en conservant leur taille minuscule.
Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont conçu de minuscules muscles artificiels qui peuvent se contracter et se détendre – comme dans la réalité. Ce système utilise des fils en alliage nickel-titane recouverts d’une poudre de platine, ce qui accélère la combustion de la vapeur de méthanol. Cela produit de la chaleur, ce qui fait que les fils des jambes du robot se raccourcissent et, après refroidissement, se rallongent, entraînant le mouvement du RoBeetle.
Le RoBeetle ne pèse que 88 milligrammes et peut transporter des objets jusqu’à 2,6 fois son propre poids, rapporte aujourd’hui l’équipe dans Science Robotics. Il peut transporter 95 milligrammes de carburant supplémentaires, ce qui pourrait alimenter le robot pendant deux heures. Il est également capable de grimper des pentes et peut naviguer sur des surfaces de toutes sortes de textures différentes, y compris le verre, un coussin de mousse et un trottoir en béton.

De futurs pollinisateurs ?

Les scientifiques doivent maintenant trouver le moyen de ravitailler le robot en carburant pour qu’il reste alimenté en continu sur de plus longues périodes. S’ils peuvent programmer le RoBeetle pour qu’il communique avec son opérateur humain, les microbots alimentés au méthanol pourraient un jour agir comme pollinisateurs artificiels ou assister des opérations chirurgicales complexes.
Source : Science
Photo crédit : Capture d’écran (vidéo)

Le RoBeetle propulsé au méthanolmartinRobot
Les robots sont généralement alimentés par des piles et des prises de courant. Mais le RoBeetle est un peu différent. Ce microbot de la taille d'un insecte (défini comme pesant moins d'un gramme) fonctionne au méthanol, un type d'alcool que l'on trouve couramment dans les solvants et les antigels. Le...