les-tests-qui-mesurent-le-QI-ne-seraient-pas-valides
Les personnes qui reçoivent des instructions sur la manière de réussir un type de test de QI largement utilisé obtiennent des scores bien plus élevés que celles qui passent ce test sans avoir appris ces conseils au préalable – ce qui remet en question la validité de ce type de test et contribue à la critique des tests de QI en général.

Une étude sur les matrices progressives de Raven

C’est la principale conclusion d’une étude portant sur les « matrices progressives« , un type de test de QI qui présente une série de formes changeantes. En analysant les changements, le testeur doit déterminer quelle forme suivrait logiquement.
La version la plus populaire, des « matrices progressives de Raven », existe depuis les années 1930. Dans la présente étude, Benedikt Schneider de l’université de Sarre à Sarrebruck, en Allemagne, et ses collègues ont utilisé un test concurrent appelé DESIGMA-Advanced.
L’équipe a demandé à 341 étudiants de passer ce test. Environ la moitié d’entre eux ont été choisis au hasard pour regarder une vidéo sur des informations sans rapport avec ce test. L’autre moitié a regardé une vidéo de 13 minutes qui expliquait les « règles » de ce test. Bien que la conception des tests de matrices varie, la plupart sont basés sur les mêmes cinq ou six règles de base : par exemple, un élément peut tourner dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse d’une image à l’autre.
Le groupe qui a regardé la vidéo sans lien avec ce test a obtenu en moyenne neuf bonnes réponses à un test composé de 28 questions ; le groupe de tutoriels a obtenu en moyenne 18 bonnes réponses. Cette différence équivaut à environ 18 points de QI supplémentaires, bien qu’un test de QI typique utilise plus que de simples matrices progressives.

Ces tests ne permettent pas de mesurer réellement le QI

Cette recherche a permis de constater que le niveau d’intelligence réel de chacun n’a pas augmenté, seuls les résultats des tests ont augmenté. Mais qu’est-ce que cela signifie pour les tests à venir ? Si les sujets peuvent augmenter leurs scores en regardant simplement une courte vidéo – et il existe de nombreuses vidéos pédagogiques de ce type sur YouTube, qui ont été visionnées des millions de fois – comment ces tests peuvent-ils encore être valables ?
« Cela pourrait signifier des limites pour des tests comme celui de Raven », dit Stuart Ritchie du King’s College de Londres. « C’est comme si quelqu’un avait mis en ligne tous les mots de vocabulaire testés pour que les gens puissent les chercher dans le dictionnaire juste avant de faire un test de QI. Cela rend ces gains inutiles ».
Bien que l’équipe de Schneider n’ait pas étudié les matrices progressives de Raven, une étude réalisée en 2015 a révélé qu’une brève vidéo explicative a également permis d’augmenter ces gains avec ce test, bien que dans une moindre mesure que dans l’étude actuelle. Pearson, l’éditeur des tests de Raven, n’a pas répondu aux demandes de commentaires.
Le risque que ces tutoriels vidéo compromettent la validité de certains tests « est en effet possible », déclare M. Schneider. « L’un des objectifs de notre article était de mettre en évidence ce risque ». En fait, deux des coauteurs de l’article ont conçu le test DESIGMA qui a été analysé dans cette étude, ils sont donc tout à fait conscients que leurs recherches pourraient compromettre l’autre test.

Intégrer un tutoriel aux tests

Une façon de contourner ce dilemme, explique M. Schneider, serait de faire en sorte que tous les participants au test regardent une vidéo des règles avant de le faire, ou même d’intégrer un tel tutoriel dans le test lui-même.
Ritchie pense que cela devrait déjà être la norme. « C’est ce que devrait faire un bon testeur d’intelligence lorsqu’il donne les instructions pour un test », dit-il. « Je pense que même les chercheurs les plus exigeants en matière de QI seraient d’accord pour dire que si vous demandez à quelqu’un de s’asseoir quelqu’un, que vous le mettez à l’aise et que vous l’informez sur le fonctionnement d’un test, il obtiendra un score bien plus élevé ».
Cette recherche a été publiée dans Intelligence.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pexels

Les tests qui mesurent le QI ne seraient pas validesmartinDécouverte
Les personnes qui reçoivent des instructions sur la manière de réussir un type de test de QI largement utilisé obtiennent des scores bien plus élevés que celles qui passent ce test sans avoir appris ces conseils au préalable - ce qui remet en question la validité de ce type...