des-anticorps-qui-seraient-efficaces-contre-le-covid-19
Une nouvelle étude menée par des chercheurs de MassBiologics suggère que les anticorps monoclonaux IgA spécifiques au COVID-19 pourraient conférer une forte immunité dans le système respiratoire contre ce nouveau coronavirus – une caractéristique potentiellement essentielle d’un vaccin efficace.

Des anticorps monoclonaux contre le COVID-19

Yang Wang, directeur adjoint pour la découverte de produits chez MassBiologics et ses collègues décrivent cette découverte et la caractérisation d’un anticorps monoclonal humain à réaction croisée (MAB) contre les protéines de pointe du SARS-CoV-2 qui bloque la liaison du récepteur ACE2 sur le tissu muqueux des voies respiratoires – ce qui pourrait prévenir ou limiter l’infection par le ce nouveau coronavirus.
Les origines de cette découverte rapide et importante remontent à 16 ans, lorsque MassBiologics a mis au point un anticorps monoclonal IgG efficace contre un virus similaire, le SARS (qui était le SARS-CoV, le premier syndrome respiratoire aigu sévère causé par un nouveau coronavirus). Ce premier virus du SARS a causé une maladie alarmante, mais a ensuite disparu ; MassBiologics, qui était prêt à l’époque à lancer un essai clinique, a sauvé le matériel de recherche associé à ce travail.
Lorsque le SARS-CoV-2 a été reconnu et a commencé à se propager, les chercheurs de MassBiologics ont réalisé que ce premier MAB pourrait aider à lutter contre cette nouvelle infection. Ils ont lancé le processus de résurrection de l’ancien programme de lutte contre le SARS, en récupérant des cellules d’hybridomes congelées qui avaient été développées 16 ans plus tôt, en les décongelant et en déterminant si ce qui fonctionnait pour un nouveau coronavirus. Bien qu’il y ait 90 % de similarité entre les deux coronavirus, l’anticorps monoclonal ne présentait aucune liaison avec le coronavirus actuel. MassBiologics a ensuite évalué un autre MAB issu de ces travaux antérieurs, qui n’était lui aussi que faiblement efficace.

Des anticorps anti-SARS-CoV-2 sIgA

Sans se décourager, Wang et ses collègues ont réfléchi à leur expérience dans le cadre d’un programme de recherche distinct visant à développer des « IgA sécrétoires (sIgA) », des anticorps qui jouent un rôle crucial dans l’immunité sur les surfaces muqueuses. MassBiologics a étudié ces sIgA dans le tractus gastro-intestinal comme une thérapie possible pour prévenir les infections gastro-intestinales. Des anticorps anti-SARS-CoV-2 sIgA similaires produiraient-ils une immunité muqueuse passive dans les voies respiratoires ? L’approche a fonctionné, produisant un anticorps avec une affinité de liaison et une activité de neutralisation. Cet anticorps a été appelé MAb362.
« Nous avons été ravis d’apprendre que les anticorps anti-SARS-CoV-2 sont plus efficaces pour se lier au virus et le neutraliser lorsqu’ils sont dans l’isotype sIgA de l’anticorps, par rapport aux anticorps IgG circulant habituellement », a déclaré Mark Klempner. « Dans la nature, les anticorps sIgA recouvrent les surfaces des muqueuses comme les voies respiratoires, les voies GI et GU, où ils sont stabilisés par la couche muqueuse de ces surfaces. Là, ils remplissent la fonction importante d’empêcher la liaison d’un agent pathogène aux cellules hôtes, prévenant ainsi l’infection ».

Le MAb362 neutralise le virus du SARS-CoV-2

Sur la base de ces résultats, MassBiologics a travaillé avec Celia Schiffer, Shurong Hou, qui a depuis terminé ses études et obtenu son doctorat, pour voir s’ils pouvaient comprendre la nature de l’effet de l’anticorps IgA. Les docteurs Schiffer et Hou ont découvert que le MAb362 partageait un cadre très similaire avec le MAb 80R, un autre anticorps contre le SARS-CoV. Un modèle moléculaire a révélé un épitope protecteur hautement conservé dans le domaine de liaison au récepteur de la protéine S. Le MAb362 neutralise l’authentique virus du SARS-CoV-2 en contournant directement la liaison de la protéine S aux récepteurs hACE2.
Cette recherche a été publiée dans Nature Communications.
Source : University of Massachusetts Medical School
Crédit photo : PXhere

Des anticorps qui seraient efficaces contre le COVID-19martinBiologie
Une nouvelle étude menée par des chercheurs de MassBiologics suggère que les anticorps monoclonaux IgA spécifiques au COVID-19 pourraient conférer une forte immunité dans le système respiratoire contre ce nouveau coronavirus - une caractéristique potentiellement essentielle d'un vaccin efficace. Des anticorps monoclonaux contre le COVID-19 Yang Wang, directeur adjoint pour la...