le-BCG-protège-les-personnes-âgées-des-infections-respiratoires
Le vaccin BCG a un large effet stimulant sur le système immunitaire. Cela lui confère une action préventive efficace contre diverses infections – éventuellement aussi contre le COVID-19. De nouvelles études sont en cours à ce sujet.

Le BCG pour les personnes âgées

Le BCG est fréquemment administré aux enfants, mais une étude clinique randomisée en double aveugle, une collaboration entre le centre médical universitaire Radboud et l’Université nationale kapodistrienne d’Athènes, montre que les personnes âgées en bénéficient également.  À Radboudumc, le professeur de médecine interne expérimentale Mihai Netea mène des recherches sur cet effet protecteur contre diverses infections par le vaccin BCG, un effet appelé « immunité entraînée ».
Le professeur Mihai Netea explique : « il y a deux ans, nous avons commencé l’étude ACTIVATE, dans le but de savoir si le vaccin BCG pouvait protéger contre les infections chez les personnes âgées vulnérables. Les patients âgés de plus de 65 ans qui ont été admis à l’hôpital ont été randomisés pour recevoir la vaccination BCG ou un placebo à leur sortie de l’hôpital. Nous les avons suivis pendant un an pour voir si le BCG pouvait les protéger contre un large éventail d’infections ».
L’étude ACTIVATE avait déjà commencé avant la pandémie de coronavirus. 198 personnes âgées ont reçu soit un placebo, soit un vaccin BCG à leur sortie de l’hôpital. Le dernier suivi était prévu pour août 2020, mais en raison de l’arrivée de COVID-19, les chercheurs ont examiné les résultats préliminaires publiés dans Cell.

Un effet protecteur

La différence est notable : dans le groupe placebo, 42,3 % des personnes âgées ont développé une infection, alors que ce n’est le cas que pour 25 % du groupe BCG. Cela a également pris plus de temps : les participants vaccinés au BCG ont eu leur première infection en moyenne 16 semaines après la vaccination, contre 11 semaines pour le groupe placebo. Il n’y a pas eu de différence au niveau des effets secondaires.
Le professeur Evangelos J. Giamarellos-Bourboulis, coordinateur de cette étude explique: « outre l’effet évident de la vaccination au BCG sur les infections en général, l’observation la plus importante était que le BCG pouvait principalement protéger contre les infections respiratoires : les personnes âgées vaccinées par le BCG avaient 75% d’infections respiratoires en moins que les personnes âgées ayant reçu un placebo ».

Le BCG contre le COVID-19

Bien que la plupart des protections semblent avoir été contre les infections respiratoires d’origine (probablement) virale, il n’a pas encore été démontré si le BCG agit également contre COVID-19, en raison de la faible prévalence de ce virus dans cette étude. Cette étude montre que le vaccin BCG peut être administré en toute sécurité aux personnes âgées et qu’il peut les protéger contre diverses infections. Plusieurs études sont en cours pour examiner spécifiquement les effets du BCG sur le COVID-19. Seules ces études de suivi peuvent permettre de déterminer clairement si la vaccination par le BCG peut également protéger contre les infections par ce nouveau coronavirus.
Cette recherche a été publiée dans Cell.
Source : Radboud University Medical Center
Crédit photo : Pexels

Le BCG protège les personnes âgées des infections respiratoiresmartinBiologie
Le vaccin BCG a un large effet stimulant sur le système immunitaire. Cela lui confère une action préventive efficace contre diverses infections - éventuellement aussi contre le COVID-19. De nouvelles études sont en cours à ce sujet. Le BCG pour les personnes âgées Le BCG est fréquemment administré aux enfants, mais...