la-plupart-des-astronautes-sont-des-hommes
L’âge moyen des voyageurs de l’espace est en hausse depuis le premier décollage du cosmonaute Youri Gagarine en 1961, alors que l’écrasante majorité des 566 personnes qui sont allées dans l’espace sont des hommes, selon une nouvelle analyse.

Il y a encore plus d’hommes que de femmes astronautes

Svetlana Komarova, de l’université McGill au Canada, voulait en savoir plus sur les effets des vols spatiaux sur les os, mais elle a découvert que les données sur les astronautes n’étaient pas compilées dans une base de données scientifiques centrale – de telles listes n’ont été établies que par des sites web de passionnés de l’espace. « Seuls les fans s’en soucient », dit-elle.
Son équipe a commencé à recueillir des informations auprès de diverses agences spatiales gouvernementales mondiales, et a décidé d’analyser la démographie des astronautes. L’équipe a constaté que l’âge moyen d’un astronaute est passé de 34 ans dans les années 1960 à 45 ans dans les années 2010.
Selon Mme Komarova, cela pourrait refléter le fait qu’au début des voyages spatiaux, nous avons envoyé des types plus jeunes et plus forts car nous étions surtout intéressés par la façon dont l’espace pouvait affecter les humains. Une fois que nous avons compris qu’il était relativement sûr, le coût de l’envoi de personnes hors de l’atmosphère a signifié un désir accru d’expérience et de connaissances.
« Les exigences des voyages spatiaux nécessitent aujourd’hui des personnes très instruites », dit-elle. « Les exigences pour les astronautes sont déterminées par ce qu’ils font dans l’ISS, et les besoins sont de plus en plus élevés. »

L’âge moyen des femmes a peu augmenté

Seuls 64 des voyageurs de l’espace sont des femmes, soit environ 11 %, bien que la proportion ait augmenté depuis les années 1960. L’âge moyen des femmes dans l’espace n’a pas augmenté autant que celui des hommes, ce qui, selon Mme Komarova, pourrait être dû au fait que les femmes plus âgées vivent la ménopause.
Cela peut entraîner une perte osseuse, et comme le fait de passer du temps dans l’espace affaiblit également les os, le fait d’envoyer des femmes plus âgées dans l’espace, peut présenter un risque plus élevé que d’y envoyer des femmes plus jeunes, ou des hommes plus âgés, dit-elle.
Cette recherche a été publiée dans Life Sciences in Space Research.
Source : New Scientist
Crédit photo : PXhere

La plupart des astronautes sont des hommesmartinEspace
L'âge moyen des voyageurs de l'espace est en hausse depuis le premier décollage du cosmonaute Youri Gagarine en 1961, alors que l'écrasante majorité des 566 personnes qui sont allées dans l'espace sont des hommes, selon une nouvelle analyse. Il y a encore plus d'hommes que de femmes astronautes Svetlana Komarova, de...