une-enzyme-antioxydante-pourrait-traiter-le-COVID-19
Des chercheurs de l’UCLA et de Chine ont découvert que la catalase, une enzyme naturelle, pourrait être un médicament thérapeutique peu coûteux, pour traiter les symptômes du COVID-19 et supprimer la réplication du coronavirus dans l’organisme.

La catalase contre le SARS-CoV-2

La catalase est produite naturellement et utilisée par les humains, les animaux et les plantes. À l’intérieur des cellules, cette enzyme antioxydante déclenche la décomposition du peroxyde d’hydrogène, qui peut être toxique, en eau et en oxygène. Cette enzyme est aussi couramment utilisée dans le monde entier pour la production alimentaire et comme complément alimentaire.
« On s’intéresse beaucoup aux vaccins et aux médicaments antiviraux, et à juste titre », a déclaré Yunfeng Lu, professeur d’ingénierie chimique et auteur principal de cette étude. « En attendant, nos recherches suggèrent que cette enzyme pourrait offrir une solution thérapeutique, très efficace pour le traitement de l’hyperinflammation due au virus du SARS-CoV-2, ainsi que de l’hyperinflammation en général ».
Le groupe de Lu a développé la technologie d’administration de médicaments utilisée dans les expériences. Trois types de tests ont été réalisés, chacun portant sur un symptôme différent du COVID-19.

Des tests pour valider ses actions thérapeutiques

Tout d’abord, ils ont démontré les effets anti-inflammatoires de cette enzyme, et sa capacité à réguler la production de cytokines, une protéine produite dans les globules blancs. Les cytokines sont une partie importante du système immunitaire humain, mais elles peuvent également signaler au système immunitaire d’attaquer les propres cellules de l’organisme si elles sont trop nombreuses, ce que l’on appelle une « tempête de cytokines », qui est signalée chez certains patients diagnostiqués avec le COVID-19.
Deuxièmement, l’équipe a montré que la catalase peut protéger les cellules alvéolaires, qui tapissent les poumons humains, contre les dommages dus à l’oxydation. Enfin, les expériences ont montré que la catalase peut réprimer la réplication du virus du SARS-CoV-2 chez les macaques rhésus, un type de singe, sans toxicité notable.

Pour d’autres maladies

« Ce travail a des implications de grande portée, au-delà du traitement du COVID-19. La tempête de cytokines est une maladie mortelle qui peut compliquer d’autres infections, comme la grippe, ainsi que des maladies non infectieuses, comme les maladies auto-immunes », a déclaré le Dr Gregory Fishbein, auteur de cette étude et pathologiste à l’École de médecine David Geffen de l’UCLA.
Cette recherche a été publiée dans Advanced Materials.
Source : University of California, Los Angeles
Crédit photo : StockPhotoSecrets 

Une enzyme antioxydante pourrait traiter le COVID-19martinBiologie
Des chercheurs de l'UCLA et de Chine ont découvert que la catalase, une enzyme naturelle, pourrait être un médicament thérapeutique peu coûteux, pour traiter les symptômes du COVID-19 et supprimer la réplication du coronavirus dans l'organisme. La catalase contre le SARS-CoV-2 La catalase est produite naturellement et utilisée par les humains,...