un-cocktail-de-thérapies-immunitaires-contre-le-cancer
La thérapie immunitaire par blocage des points de contrôle (ICT) a montré son potentiel dans le traitement de multiples tumeurs cancéreuses, mais le faible taux de réponse a limité son application. Bien que les scientifiques aient mis au point des traitements combinés pour améliorer l’efficacité de l’ICT, l’inhibition satisfaisante des tumeurs dans divers modèles n’a pas été obtenue.

Un cocktail thérapeutique immunitaire

Cependant, récemment une équipe de recherche dirigée par le professeur TIAN Huayu de l’Institut de chimie appliquée de Changchun (CIAC) de l’Académie chinoise des sciences, a proposé un cocktail thérapeutique immunitaire innovant, qui combinait les ICT avec d’autres approches thérapeutiques. Ce cocktail thérapeutique a permis de stimuler à plusieurs reprises le cycle cancer-immunité en utilisant un système de nanotransporteurs.
Ce cocktail thérapeutique a permis d’obtenir un traitement anti-tumoral en combinant une chimiothérapie immunogène, un blocage des points de contrôle immunitaires et l’élimination de la matrice extracellulaire. Elle se compose de deux types de médicaments et de nanoparticules d’administration des gènes répondants au micro-environnement de la tumeur (TME).
Ces nanosystèmes intelligents d’administration peuvent assurer l’administration spécifique de la doxorubicine et la co-administration de plasmides, exprimés par un petit ARN de la PD-L1 et de la hyaluronidase dans la zone de la tumeur, ce qui permet d’améliorer les effets thérapeutiques. Ce cocktail thérapeutique peut également faciliter l’amorçage des cellules T en induisant la mort des cellules immunogènes de la tumeur, et en polarisant une TIME immunosuppressive en un phénotype immuno-actif.
Grâce à ces avantages, des effets immunothérapeutiques exceptionnels ont été obtenus dans plusieurs types de tumeurs. Par exemple, ce cocktail thérapeutique a induit un rétrécissement spectaculaire d’une tumeur dans des modèles de tumeurs B16F10, CT26 et 4T1, ce qui le rend plus efficace qu’une combinaison traditionnelle de chimiothérapie et d’ICT.

Une stratégie d’immunothérapie prometteuse 

« Ces excellents résultats sont principalement attribués à la quantité croissante d’infiltration des cellules T CD8+ périphériques dans les tumeurs, ce qui peut également induire de forts effets de mémoire immunitaire, et prévenir efficacement les métastases tumorales », a déclaré le professeur TIAN.
Ce travail présente une stratégie d’immunothérapie complète et prometteuse qui intègre de multiples aspects de la régulation du cycle cancer-immunité, tels que la libération de l’antigène de la tumeur, le trafic des cellules T de la périphérie vers la tumeur, la destruction des cellules tumorales, et la génération de cellules T à mémoire immunitaire.
La stratégie de cette thérapie par cocktail fournit une nouvelle technique, permettant de combiner des approches de traitement en synergie avec les ITC. C’est un moyen de développer une immunothérapie antitumorale plus efficace en clinique.
Cette recherche a été publiée dans Science Advance.
Source : Chinese Academy of Sciences
Crédit photo : StockPhotoSecrets