les-tardigrades-survivent-aux-radiations-en-devenant-brillants
Un minuscule tardigrade peut survivre à un rayonnement ultraviolet intense pendant une heure en brillant dans l’obscurité. « Il agit comme un bouclier », explique Sandeep Eswarappa de l’Institut indien des sciences de Bangalore.

Le « bouclier » des tardigrades

Les tardigrades, également appelés ours d’eau, sont des animaux d’environ 1 millimètre de long. Ils sont connus pour leur capacité à résister à des conditions extrêmes qui tueraient la plupart des organismes, comme le fait d’être complètement desséchés.
En étudiant la mousse sur le campus de leur institut, Eswarappa et ses collègues ont découvert ce qui pourrait être une nouvelle espèce de tardigrade, bien qu’ils ne disposent pas encore de suffisamment d’informations pour la décrire officiellement. Pour le moment, ils l’appellent Paramacrobiotus BLR, abréviation de Bangalore.
« Nous avons trouvé cette espèce de tardigrade dans de nombreux endroits, en particulier dans des endroits bien éclairés par le Soleil », explique Eswarappa. Les chercheurs ont transféré certains de ces animaux dans leur laboratoire et ont commencé à les étudier.
Leur première expérience a consisté à exposer ces animaux à une lampe ultraviolette germicide. Un animal témoin, un ver appelé Caenorhabditis elegans, est mort dans les 5 minutes, mais Paramacrobiotus BLR a survécu pendant une heure.
« L’étape suivante s’est produite par hasard », dit Eswarappa. En regardant comment les tardigrades pouvaient survivre à la lumière UV, il a laissé un tube d’entre eux près d’une source UV et a remarqué que le tube s’est mis à briller.
D’autres expériences ont révélé que les tardigrades contiennent un produit chimique fluorescent. « Il absorbe la lumière UV et émet une lumière visible inoffensive dans le bleu », explique Eswarappa.

Un produit chimique qui protège des UV

L’équipe a pu transférer le produit chimique fluorescent à un autre tardigrade, Hypsibius exemplaris, et à C. elegans, qui sont tous deux sensibles aux rayons ultraviolets. Cela les a protégés de 15 minutes d’exposition aux UV.
L’équipe ne sait pas encore exactement ce qui constitue le bouclier fluorescent, car les méthodes simples d’identification des produits chimiques n’ont pas donné de résultats clairs. « Ce n’est pas un simple composé », explique M. Eswarappa.
Une fois le produit chimique connu, M. Eswarappa espère le fabriquer en grande quantité et étudier s’il pourrait être utilisé dans un écran solaire. « Nous aimerions le breveter et voir si nous pouvons le produire en vrac », dit-il.
Cette recherche a été publiée dans Biology Letters.
Source : New Scientist
Crédit photo :  iStock

Les tardigrades survivent aux radiations en devenant brillantsmartinBiologie
Un minuscule tardigrade peut survivre à un rayonnement ultraviolet intense pendant une heure en brillant dans l'obscurité. 'Il agit comme un bouclier', explique Sandeep Eswarappa de l'Institut indien des sciences de Bangalore. Le 'bouclier' des tardigrades Les tardigrades, également appelés ours d'eau, sont des animaux d'environ 1 millimètre de long. Ils...