covid-19-un-test-donne-des-résultats-instantanés
Les premiers résultats d’une nouvelle étude menée par l’université de Loughborough, ont montré comment le COVID-19 peut être détectée par un test respiratoire non invasif, fournissant des résultats presque instantanés.

Un test respiratoire non invasif

En utilisant des technologies développées par G.A.S. GmbH dans le cadre du projet pionnier TOXI-Triage, l’équipe a démontré comment des biomarqueurs ou « signatures respiratoires » peuvent être utilisés pour distinguer rapidement le COVID-19 d’autres affections respiratoires au moment opportun, par exemple dans un service d’urgence, sur un lieu de travail ou dans un établissement de soins, sans l’aide d’un laboratoire.
L’IMSPEX travaillera aux côtés des chercheurs pour aider à développer et à mettre à l’échelle une telle technologie. Son dispositif BreathSpec a été un outil clé utilisé par les chercheurs pour l’analyse des composés organiques volatils (COV) dans l’haleine humaine.
Quatre-vingt-dix-huit patients ont été recrutés pour l’étude de faisabilité, dont 31 avaient le COVID-19. Les autres diagnostics portaient sur l’asthme, l’exacerbation de l’asthme et de la BPCO, la pneumonie virale, d’autres infections des voies respiratoires et des maladies cardiaques.
Les participants ont donné un seul échantillon d’haleine pour l’analyse des composés organiques volatils par GC-IMS. Cette analyse a permis d’identifier des aldéhydes (éthanal, octanal), des cétones (acétone, butanone) et du méthanol qui ont permis de distinguer le COVID-19 d’autres conditions.

Des résultats très encourageants

S’exprimant sur l’étude de faisabilité, Paul Thomas, professeur de sciences analytiques au département de chimie de Loughborough, a déclaré « nous sommes très encouragés par ces résultats. L’utilisation de techniques éprouvées et testées dans le cadre du projet TOXI-Triage, suggère que le COVID-19 peut être rapidement distingué des autres affections respiratoires. »
« Pour développer cette technique, des études plus importantes sont nécessaires, ainsi que des études complémentaires par GC-MS, afin d’exploiter les données recueillies jusqu’à présent. Si elle s’avère fiable, elle offre la possibilité d’identifier ou d’exclure rapidement le COVID-19 dans les services d’urgence ou les soins primaires, ce qui permettra de protéger le personnel de santé, d’améliorer la prise en charge des patients et de réduire la propagation du COVID-19 », conclut Thomas.
Cette recherche a été publiée dans EClinicalMedicine.
Source :
Crédit photo : Pexels

COVID-19 : un test donne des résultats instantanés martinTechnologie
Les premiers résultats d'une nouvelle étude menée par l'université de Loughborough, ont montré comment le COVID-19 peut être détectée par un test respiratoire non invasif, fournissant des résultats presque instantanés. Un test respiratoire non invasif En utilisant des technologies développées par G.A.S. GmbH dans le cadre du projet pionnier TOXI-Triage, l'équipe...