une-nouvelle-solution-pour-se-teindre-les-cheveux
On nous a longtemps mis en garde contre les risques de la teinture des cheveux à la maison et dans les salons de coiffure. Les produits utilisés peuvent provoquer des allergies et des irritations cutanées – on estime que 1 % des personnes sont allergiques à la teinture à cheveux. En outre, l’utilisation répétée de certaines teintures a été liée au cancer.

De la teinture à cheveux à base de mélanine 

Mais il pourrait bientôt y avoir une solution pour les amateurs de coloration des cheveux, qui cherchent des alternatives naturelles aux teintures et aux cosmétiques. Des chercheurs de la Northwestern University ont mis au point une nouvelle façon de créer un spectre de couleurs de cheveux d’aspect naturel, allant du blond au noir, en utilisant des enzymes pour catalyser la mélanine synthétique.
La mélanine est une matière omniprésente que l’on trouve souvent sous forme de pigment brun ou noir. Selon Nathan Gianneschi, directeur de recherche et directeur associé de l’Institut international de nanotechnologie, tout type d’organisme produit de la mélanine, ce qui en fait un matériau facilement disponible et polyvalent à utiliser en laboratoire.
Dans le processus typique de coloration des cheveux, les stylistes utilisent de l’eau de Javel pour éliminer la mélanine des cheveux, puis ajoutent de l’ammoniaque et de la teinture pour ouvrir et pénétrer les cuticules des cheveux, pour une couleur permanente. Les travaux effectués avec la mélanine dans d’autres parties du laboratoire ont inspiré à Battistella l’idée de voir comment elle s’applique à la teinture des cheveux.

Cette teinture persiste après plusieurs lavages

Battistella pensait qu’en remplaçant la mélanine au lieu de l’enlever et en déposant la couleur à la surface des cheveux plutôt qu’à l’intérieur, elle pourrait créer une meilleure méthode, pour obtenir une couleur durable. Dans ce processus, les chercheurs teignent les cheveux en combinant des enzymes de champignons avec un acide aminé, provoquant un processus qui imite les réactions qui se produisent naturellement dans le corps. Des études préliminaires ont révélé que la couche colorée pouvait persister après plusieurs lavages.
« Ce processus de teinture est similaire du point de vue du styliste, mais ces conditions sont plus douces, donc elles prennent un peu plus de temps », a déclaré M. Battistella. « Bien qu’elle puisse être combinée avec une base, il n’est pas nécessaire d’en utiliser une, et il n’y a pas besoin de pigments chimiques. Comme nous avons déjà de la mélanine dans notre corps, nous pensons que nous n’aurons pas de réactions allergiques à cette substance ».
Comme la mélanine s’estompe également dans les cheveux en raison de l’exposition au soleil et du vieillissement, les chercheurs se sont également interrogés sur l’impact du soleil sur la teinture. En plus d’être un procédé plus doux que la teinture traditionnelle, l’enrobage des cheveux dans de la mélanine synthétique pourrait protéger les cheveux des dommages causés par le soleil, qui peuvent entraîner un blanchiment. Des études ont montré que par rapport aux cheveux non traités, les cheveux traités avec de la mélanine, étaient moins endommagés lorsqu’ils étaient exposés aux rayons ultraviolets.

L’équipe recherche un partenaire pour développer ce colorant 

Étant donné le désir de l’industrie de s’éloigner des substances cancérigènes et autres produits chimiques toxiques, M. Gianneschi pense que son laboratoire sera en mesure de percer le secteur de la réglementation. L’équipe espère ensuite trouver un partenaire désireux de développer ce colorant à plus grande échelle.
Cette recherche a été publiée dans Chemistry of Materials.
Source : Northwestern University
Crédit photo : Pexels