une-mauvaise-santé-est-liée-à-la-dépresion-et-à-anxiété
Les personnes ayant une faible capacité aérobique et musculaire, sont près de deux fois plus susceptibles de souffrir de dépression, selon une nouvelle étude menée par les chercheurs de l’UCL.

La condition physique et les maladies mentales

Ces résultats indiquent que les personnes dont la condition physique est très faible ont 60 % plus de chances de souffrir d’anxiété, sur une période de suivi de sept ans. L’auteur principal, Aaron Kandola, a déclaré : « nous avons apporté ici de nouvelles preuves d’une relation entre la santé physique et mentale, et que des exercices structurés visant à améliorer différents types de condition physique sont non seulement bons pour la santé, mais peuvent également avoir des effets bénéfiques sur la santé mentale ».
Cette étude a porté sur 152 978 participants âgés de 40 à 69 ans de l’étude de la Biobank britannique. Leur condition aérobie de base au début de la période de cette étude a été testée en utilisant un vélo stationnaire à résistance croissante, tandis que leur condition musculaire a été mesurée par un test de force de préhension. Ils ont également rempli un questionnaire évaluant les symptômes de dépression et d’anxiété.
Sept ans plus tard, ils ont été à nouveau testés pour mesurer les symptômes de dépression et d’anxiété. Les chercheurs ont constaté qu’une bonne condition physique et musculaire, était associée à une meilleure santé mentale sept ans plus tard.

Des résultats alarmants

Les personnes dont la condition aérobique et musculaire combinée était la plus faible présentaient 98 % de chances supplémentaires de souffrir de dépression, 60 % de chances supplémentaires de souffrir d’anxiété et 81 % de chances supplémentaires d’avoir l’un ou l’autre des troubles mentaux courants, par rapport à celles dont la condition physique générale était meilleure.
Les chercheurs ont tenu compte des facteurs potentiellement confondants au départ, tels que le régime alimentaire, le statut socio-économique, la maladie chronique et les symptômes de la maladie mentale.
Des études antérieures ont montré que les personnes qui font plus d’exercice physique, sont moins susceptibles de souffrir de maladies mentales, mais la plupart de ces études reposent sur l’auto-déclaration de leur niveau d’activité, qui peut être moins fiable que les mesures objectives de la condition physique utilisées ici.
Selon le Dr Joseph Hayes, auteur principal, « nos conclusions suggèrent qu’encourager les gens à faire plus d’exercice pourrait avoir des avantages considérables en matière de santé publique, en améliorant non seulement la santé physique mais aussi la santé mentale. L’amélioration de la condition physique par une combinaison d’exercices cardio et d’entraînement de la force, semble être plus bénéfique que le simple fait de se concentrer sur la forme aérobie ou musculaire ».

L’activité physique est très importante

Aaron Kandola a ajouté : « les rapports selon lesquels les gens ne sont plus aussi actifs qu’ils l’étaient sont inquiétants, et encore plus maintenant que les restrictions mondiales ont entraîné la fermeture des gymnases et limité le temps que les gens passent hors de la maison. L’activité physique est une partie importante de notre vie et peut jouer un rôle-clé dans la prévention des troubles de santé mentale.
« D’autres études ont montré que quelques semaines seulement d’exercice intensif régulier, peuvent améliorer considérablement la condition aérobique et musculaire, et nous espérons donc qu’il ne faudra pas beaucoup de temps pour faire une grande différence quant au risque de maladie mentale ».
Cette recherche a été publiée dans BMC Medicine.
Source : University College London
Crédit photo : StockPhotoSecrets

Une mauvaise santé est liée à la dépression et à l'anxiétémartinBiologie
Les personnes ayant une faible capacité aérobique et musculaire, sont près de deux fois plus susceptibles de souffrir de dépression, selon une nouvelle étude menée par les chercheurs de l'UCL. La condition physique et les maladies mentales Ces résultats indiquent que les personnes dont la condition physique est très faible ont...