un-test-auditif-détecte-autisme-chez-les-nourrissons
Depuis des années, les chercheurs savent, grâce à de nombreuses études, que les systèmes auditifs et les autres systèmes sensoriels des adultes et des enfants autistes diffèrent de ceux des enfants ou des adultes non autistes.

Détecter l’autisme par des tests auditif

Maintenant, les chercheurs de l’université de Miami et de la faculté de médecine de Harvard, qui ont étudié les réponses au test auditif standard administré à des millions de nouveau-nés dans le monde, se rapprochent d’un moyen de détecter les indicateurs précoces de l’autisme – peut-être même dès la naissance.
Les conclusions de cette étude, pourraient alimenter d’autres recherches et ouvrir la voie à des évaluations permettant de mieux identifier les nouveau-nés présentant un risque élevé d’autisme, en utilisant ces tests auditifs standard. Les chercheurs notent que de tels tests sont déjà régulièrement et largement utilisés pour dépister la perte auditive chez les nouveau-nés.
Ces tests fonctionnent en mesurant la réponse auditive du tronc cérébral (ABR), qui évalue la manière dont l’oreille interne et le cerveau d’un bébé réagissent aux sons. « Nous n’en sommes pas encore au point où nous disons aux cliniciens d’utiliser les tests ABR comme un déterminant de l’autisme chez les bébés », a déclaré le coauteur de cette étude, Elizabeth Simpson. « Mais nous disons que cette étude présente une direction prometteuse dans la façon dont le test ABR peut être utilisé comme une méthode de détection précise de l’autisme ».

Un outil inestimable

« On ne peut pas surestimer l’importance du diagnostic précoce de l’autisme pendant le développement du nourrisson et de l’enfant, lorsque des interventions peuvent avoir le plus d’impact », a déclaré l’auteur principal de cette étude, Oren Miron. « Tout outil supplémentaire qui pourrait clarifier les indices de diagnostic serait inestimable à cet égard ».
L’équipe de recherche a analysé près de 140 000 enregistrements auditifs de bébés nés en Floride et a comparé les données avec les enregistrements du ministère de l’Éducation de la Floride indiquant que les enfants souffraient de troubles du développement. En fin de compte, ils ont découvert que les nouveaux-nés qui ont été diagnostiqués plus tard comme étant autistes avaient des réponses cérébrales plus lentes aux sons pendant leurs tests ABR.
« Dans l’ensemble des données que nous avons utilisées à partir des dossiers du ministère de l’Éducation sur les enfants autistes, nous avons vu combien nous pouvions en faire correspondre à partir des tests ABR », a déclaré M. Simpson. « Nous avons trouvé 321 enfants qui avaient passé le test ABR lorsqu’ils étaient nouveau-nés et qui ont ensuite été diagnostiqués comme étant des autistes à l’âge préscolaire ».

Identifier les nourrissons à risque

« Nous savons que les troubles du spectre autistique sont liés à la façon dont les enfants traitent les sons, donc même si l’audition de l’enfant est normale, elle peut malgré tout être traitée différemment », a déclaré M. Simpson. « Avec une meilleure compréhension de la façon dont le test ABR peut être utilisé pour identifier les bébés à risque, nous pouvons repérer les enfants qui pourraient être à risque d’être des autistes plus tard dans leur vie ».
Cette recherche a été publiée dans Autism Research.
Source : University of Miami
Crédit photo : StockPhotoSecrets

Un test auditif détecte l'autisme chez les nourrissonsmartinBiologie
Depuis des années, les chercheurs savent, grâce à de nombreuses études, que les systèmes auditifs et les autres systèmes sensoriels des adultes et des enfants autistes diffèrent de ceux des enfants ou des adultes non autistes. Détecter l'autisme par des tests auditif Maintenant, les chercheurs de l'université de Miami et de...