autisme-gérer-le-microbisme-intesninal
Dans une nouvelle recherche de Rosa Krajmalnik-Brown, James Adams et leurs collègues, soulignent l’importance, des microbes bactériens dans l’intestin humain pour le diagnostic et le traitement des troubles du spectre de l’autisme (TSA).

Traiter la TSA avec des microbes

L’autisme est considéré comme un « trouble du spectre », caractérisé par une série de comportements stéréotypés, qui peuvent affecter les gens à des degrés divers. Si des corrélats génétiques ont été mis en cause, toute la panoplie des causes sous-jacentes des TSA reste obscure. Malgré la prévalence de cette maladie et son profond impact sur la société, il n’existe actuellement aucun traitement efficace approuvé par la FDA pour ce trouble.
Dans des études antérieures, les chercheurs ont observé les effets sur les symptômes des TSA suite à l’utilisation d’une approche révolutionnaire, connue sous le nom de thérapie de transfert microbien (TTM). Cette procédure, qui consiste à transplanter des microbiotes intestinaux provenant de donneurs sains dans des patients atteints de TSA sur une période de 7 à 8 semaines, a produit des altérations marquées dans l’intestin des patients atteints de TSA, améliorant ainsi les symptômes gastro-intestinaux et comportementaux de cette maladie. Fait remarquable, l’amélioration des symptômes s’est poursuivie pendant deux ans après la fin de cette étude.
Cette nouvelle recherche examine de plus près les métabolites plasmatiques et fécaux altérés par la MTT. Selon Krajmalnik Brown, professeur à l’École d’ingénierie, « l’examen des métabolites est important, car il peut nous aider à comprendre comment les micro-organismes affectent les symptômes gastro-intestinaux et le comportement. Ils peuvent également être utilisés comme biomarqueurs ».

Un profil métabolique distinctif 

En effet, l’analyse de 619 métabolites plasmatiques dans cette nouvelle étude a montré un profil métabolique distinctif chez les enfants atteints de TSA avant la procédure MTT. Il est essentiel d’étudier soigneusement les métabolites dans le sang et les selles, plutôt que de simplement répertorier les espèces microbiennes dans l’intestin, pour tenter de démêler les interactions bactériennes complexes, qui peuvent former des réseaux à la fois collaboratifs et concurrents, en fonction des particularités de leur environnement.
Après la procédure de MTT, les niveaux de métabolites-clés dans le plasma sont devenus plus semblables à ceux des enfants au développement normal, ce qui suggère que cela est le résultat de l’ajustement de la constellation de bactéries pour qu’elle ressemble davantage aux configurations de l’intestin sain normal, y compris une augmentation marquée de la diversité microbienne.
Cette nouvelle recherche met en évidence des changements métaboliques importants dans les échantillons de plasma, et des altérations plus modestes dans les échantillons de matières fécales. « Il était passionnant d’identifier de nombreuses différences dans les niveaux de métabolites, entre les enfants autistes et les enfants au développement normal, et d’observer que de nombreux niveaux de métabolites s’amélioraient après la transplantation du microbiome », déclare Adams, professeur à l’École d’ingénierie de la matière.

De futures recherches pour mieux comprendre les interactions

Des recherches plus poussées permettront de mieux comprendre les interactions complexes et vitales entre le microbiome intestinal, et les caractéristiques neurologiques associées aux TSA et aideront à affiner la thérapie MTT ou d’autres thérapies à base de microbes, pour une plus grande efficacité dans l’atténuation des symptômes des TSA
Cette recherche a été publiée dans mSphere.
Source : Arizona State University
Crédit photo sur Unsplash : Alireza Attari

Autisme : gérer le microbiome intestinalmartinBiologie
Dans une nouvelle recherche de Rosa Krajmalnik-Brown, James Adams et leurs collègues, soulignent l'importance, des microbes bactériens dans l'intestin humain pour le diagnostic et le traitement des troubles du spectre de l'autisme (TSA). Traiter la TSA avec des microbes L'autisme est considéré comme un 'trouble du spectre', caractérisé par une série...