la-sotagliflozine-efficace-contre-insuffisance-cardiaque
Un médicament utilisé pour traiter le diabète est capable de réduire de 33 % les hospitalisations et les décès cardiovasculaires, chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

La sotagliflozine

L’essai multinational a démontré que la sotagliflozine, un médicament contre le diabète, est efficace lorsqu’elle est utilisée comme thérapie pour les patients souffrant d’une insuffisance cardiaque nécessitant une hospitalisation.
« Alors que les essais précédents se concentraient sur les résultats chez les patients externes, cette nouvelle étude a testé si ce médicament contre le diabète peut être utilisé à l’hôpital ou dans les trois jours suivant la sortie de l’hôpital », a déclaré le Dr Verma. Le bénéfice de la sotagliflozine a été constant chez les patients, quelle que soit leur fraction d’éjection – une mesure de la quantité de sang que le ventricule gauche expulse à chaque contraction.
En collaboration avec une équipe de chercheurs internationaux, le Dr Verma étudie depuis plus d’un an les effets des médicaments contre le diabète sur les patients souffrant d’insuffisance cardiaque. Deux de ses précédentes études sur le sujet ont été publiées dans le New England Journal of Medicine, ce qui fait du dernier essai en date le troisième à être publiée dans cette revue.
« L’insuffisance cardiaque est une affection grave et elle est en augmentation. Nous avons besoin d’approches multiples pour améliorer la qualité de vie de ces patients », a-t-il déclaré. « C’est très intéressant de faire partie d’une solution pour les patients et de partager des résultats qui donnent beaucoup d’espoir ».

Un risque plus faible d’aggravation de l’insuffisance cardiaque

La première étude a testé la dapagliflozine – un médicament utilisé pour traiter le diabète de type 2 – comme traitement sur des patients souffrant d’insuffisance cardiaque et de fraction d’éjection réduite, ce qui se produit lorsque le muscle du ventricule gauche ne pompe pas aussi bien que la normale. Le groupe de patients qui ont reçu de la dapagliflozine a montré un risque plus faible d’aggravation de l’insuffisance cardiaque ou de décès de cause cardiovasculaire.
Dans une analyse de suivi co-dirigée par le Dr Verma et publiée dans JAMA, cet effet s’est avéré similaire chez les personnes diabétiques et non diabétiques. Le deuxième essai a démontré l’efficacité de l’empagliflozine – également un médicament utilisé pour traiter le diabète de type 2 – pour réduire le risque de décès ou d’hospitalisation pour cause cardiovasculaire chez les patients présentant une insuffisance cardiaque plus avancée et une fraction d’éjection réduite.
« Le leadership de St. Michael dans le développement de trois nouvelles approches, a contribué à modifier la gestion de l’insuffisance cardiaque à l’échelle mondiale », a déclaré le Dr Verma, ajoutant que les lignes directrices canadiennes et mondiales ont changé en réponse à ces études. « Nous avons vraiment eu l’occasion d’examiner cette question du laboratoire au chevet du patient. »
Les chercheurs de St. Michael’s explorent les mécanismes qui génèrent le succès de ces traitements, a expliqué le Dr Verma. Une équipe de scientifiques de St. Michael’s a mené un essai clinique pour déterminer si l’empagliflozine entraîne une diminution de la masse ventriculaire gauche chez les personnes atteintes de diabète de type 2 et de maladie coronarienne. Les résultats suggèrent que ces nouveaux traitements peuvent réduire la masse ventriculaire gauche après une période de six mois et remodeler le cœur.

Un nouveau paradigme de l’insuffisance cardiaque

« Ce fut merveilleux d’avoir un pont de translation entre la science fondamentale et ces essais », a déclaré le Dr Verma. « Ils ont vraiment transformé le paradigme de l’insuffisance cardiaque et ont ouvert une nouvelle ère pour ces patients ».
Source : St. Michael’s Hospital Unity Health Toronto
Crédit photo : StockPhotoSecrets

La sotagliflozine efficace contre l'insuffisance cardiaquemartinBiologie
Un médicament utilisé pour traiter le diabète est capable de réduire de 33 % les hospitalisations et les décès cardiovasculaires, chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine. La sotagliflozine L'essai multinational a démontré que la sotagliflozine, un médicament contre le diabète,...