un-brassard-pour-surveiller-les-nouveau-nés
Une recherche, menée à l’aide d’un brassard portable, fournit une nouvelle méthode pour surveiller les mouvements des bébés, et de nouvelles connaissances sur la façon dont leurs réflexes – comme les coups de pied – se développent. Ces connaissances et ce brassard pourraient également être utilisés pour repérer les premiers signes de troubles moteurs, tels que la paralysie cérébrale.

Une méthode pour surveiller les mouvements

Les nouveaux-nés commencent à donner des coups de pieds dans l’utérus et continuent à le faire instinctivement jusqu’à l’âge de quatre mois environ. Ces coups de pied impliquent principalement les neurones de la colonne vertébrale, tout comme les réflexes de protection que l’on trouve chez les adultes, comme retirer rapidement une main de la chaleur. Cependant, on ne sait pas grand-chose sur la manière dont ce mouvement est généré au niveau neuronal, car l’analyse détaillée des cellules nerveuses individuelles n’était pas possible auparavant sans chirurgie.
Maintenant, des chercheurs de l’Imperial and Santa Lucia Foundation ont mis au point un brassard non invasif qui se glisse sur les jambes des bébés en leur donnant des coups de pied libres pour surveiller l’activité neuronale sans devoir recourir à la chirurgie. Ce système décode les potentiels des champs électriques à la surface du corps et inverse mathématiquement leur processus de génération, identifiant ainsi l’activité neuronale de la moelle épinière.
En utilisant ce brassard, les chercheurs ont découvert que, contrairement aux mouvements rapides des jambes chez les adultes, ces coups de pied des bébés sont générés par les neurones de la moelle épinière, qui tirent rapidement. Cette « synchronisation extrême », selon les chercheurs, augmente la force générée par les muscles attachés aux nerfs, ce qui explique pourquoi les coups de pied des bébés peuvent être relativement durs et rapides même si leurs muscles sont encore faibles et lents.

Un brassard qui pourrait aider à surveiller les bébés

Les chercheurs affirment que ces résultats, sont d’une importance cruciale pour notre compréhension du développement des réseaux neuronaux spinaux. L’auteur principal, le professeur Dario Farina, a déclaré « il s’agit d’une découverte fondamentale sur la façon dont les fœtus et les bébés se développent. Ces découvertes, et cette nouvelle technologie qui nous a aidé à faire cette découverte, pourraient permettre de suivre le développement des bébés et de repérer très tôt les signes de troubles moteurs comme la paralysie cérébrale ».
Le coauteur principal, le professeur Francesco Lacquaniti a ajouté : « ce nouveau brassard de surveillance est une réalisation technologique passionnante, qui pourrait nous aider à surveiller les bébés pour détecter les signes de problèmes moteurs afin de pouvoir les diagnostiquer et les traiter précocement ».
Cette recherche a été publiée dans Science Advances.
Source : Imperial College London
Crédit photo : Pixabay