exploiter-les-plantes-à-produire-des-médicaments
Les anthraquinones sont une catégorie de composés naturels prisés pour leurs propriétés médicinales, ainsi que pour d’autres applications, notamment les colorants écologiques. En dépit d’un grand intérêt, le mécanisme par lequel les plantes les produisent est resté jusqu’à présent entouré de mystère.

Un gène responsable de la synthèse d’anthraquinone 

Les nouveaux travaux d’une équipe internationale de scientifiques, dont Sue Rhee de Carnegie, révèlent un gène responsable de la synthèse d’anthraquinone dans les plantes. Leurs découvertes pourraient aider les scientifiques à cultiver un mécanisme végétal permettant de récolter ces composés utiles en grandes quantités.
« Le séné tora est une légumineuse dont les propriétés médicinales, à base d’anthraquinone, sont reconnues depuis longtemps dans les anciennes traditions chinoises et ayurvédiques, notamment ses avantages antimicrobiens et antiparasitaires, ainsi que la prévention du diabète et des maladies neurodégénératives », a expliqué Mme Rhee.
Malgré ses nombreuses applications pratiques, les études génomiques sur le séné ont été limitées. Ainsi, dirigée par Sang-Ho Kang de l’Institut national coréen des sciences agricoles, et Ramesh Prasad Pandey de l’Université Sun Moon et du MIT, l’équipe de recherche a utilisé un ensemble d’approches génétiques et biochimiques sophistiquées, pour identifier la première enzyme connue formant des anthranoïdes dans les plantes.
« Maintenant que nous avons établi la première étape, nous pouvons agir rapidement pour élucider l’ensemble des gènes impliqués dans la synthèse de l’anthraquinone », a déclaré l’auteur principal, M. Kang.

Pour les médicaments à base de plantes

Une fois que le processus par lequel les plantes fabriquent ces composés importants sera pleinement connu, ces connaissances pourront être utilisées pour concevoir une plante afin de produire de fortes concentrations d’anthraquinones, pouvant être utilisées à des fins médicales.
« Les mêmes techniques que nous utilisons pour aider à améliorer les rendements des cultures agricoles, ou de biocarburants, peuvent également être appliquées au développement de méthodes de production durables, pour les médicaments à base de plantes », a conclu M. Rhee.
Cette recherche a été publiée dans Nature Communications.
Source : Carnegie Institution for Science
Crédit photo : StockPhotoSecrets

Exploiter les plantes à produire des médicamentsmartinChimie
Les anthraquinones sont une catégorie de composés naturels prisés pour leurs propriétés médicinales, ainsi que pour d'autres applications, notamment les colorants écologiques. En dépit d'un grand intérêt, le mécanisme par lequel les plantes les produisent est resté jusqu'à présent entouré de mystère. Un gène responsable de la synthèse d'anthraquinone  Les nouveaux...