une-bactérie-liée-au-syndrome-du-côlon-irritable
Des chercheurs de l’université de Göteborg ont détecté un lien entre la bactérie Brachyspira, un genre de bactéries présentes dans les intestins, et le syndrome du côlon irritable (SCI) – en particulier la forme qui provoque la diarrhée. Bien que cette découverte doive être confirmée par des études de plus grande envergure, on espère qu’elle pourra mener à de nouveaux remèdes pour de nombreuses personnes atteintes du syndrome du côlon irritable.

La bactérie Brachyspira

Le genre bactérien pathogène Brachyspira n’est généralement pas présent dans la flore intestinale humaine. Une nouvelle étude lie cette bactérie au SCI, en particulier la forme avec qui cause de la diarrhée, et montre que cette bactérie se cache sous la couche de mucus protégeant la surface intestinale.
Cette étude était basée sur des échantillons de tissus du côlon (biopsies) provenant de 62 patients atteints du SCI et de 31 volontaires sains (témoins). Dix-neuf des 62 patients atteints du SCI (31 %) avaient la bactérie Brachyspira dans leur intestin, mais cette bactérie n’a été trouvée dans aucun des échantillons des volontaires sains. La brachyspira était particulièrement fréquente chez les patients atteints de SCI et souffrant de diarrhée.
« Cette étude suggère que cette bactérie pourrait être présente chez environ un tiers des personnes atteintes du SCI. Nous voulons voir si cela peut être confirmé dans une étude plus large, et nous allons également examiner si, et comment, la brachyspie provoque des symptômes dans le SCI ».

Guérir des patients atteints du SCI

« Nos conclusions pourraient ouvrir de toutes nouvelles perspectives pour traiter et peut-être même guérir certains patients atteints du SCI, en particulier ceux qui ont la diarrhée », déclare Magnus Simrén, professeur de gastroentérologie et consultant principal à l’hôpital universitaire Sahlgrenska.
Au niveau mondial, entre 5 et 10 % de la population adulte présentent des symptômes compatibles avec le SCI. Cette affection provoque des douleurs abdominales et de la diarrhée, de la constipation, ou une alternance de diarrhée et de constipation. Les personnes atteintes de la forme légère du SCI, peuvent souvent mener une vie assez normale, mais si les symptômes sont plus forts, cela peut entraîner une grave détérioration de la qualité de vie.
Cette recherche a été publiée dans Gut.
Source : University of Gothenburg
Crédit photo : Pexels

Une bactérie liée au syndrome du côlon irritablemartinBiologie
Des chercheurs de l'université de Göteborg ont détecté un lien entre la bactérie Brachyspira, un genre de bactéries présentes dans les intestins, et le syndrome du côlon irritable (SCI) - en particulier la forme qui provoque la diarrhée. Bien que cette découverte doive être confirmée par des études de...