communiquer-numériquement-par-le-toucher
Un nouveau prototype, mis au point par une équipe de l’université de Purdue, offre un aperçu intéressant des possibilités du toucher tactile, les scientifiques imaginant qu’il pourrait un jour être utilisé pour effectuer des paiements, entrer des mots de pas et envoyer des photos par un simple toucher.

Un dispositif numérique

En utilisant des champs électromagnétiques de faible puissance, pour transmettre des données à travers le corps humain, ce type de technologies rend plus difficile l’interception du signal par les pirates informatiques, tout en offrant des possibilités intéressantes.
Ce système de l’équipe Purdue est un dispositif ressemblant à une montre porté au poignet. qui prend des données et les envoie via le corps humain en utilisant des signaux électromagnétiques à basse fréquence. Ce n’est que lorsque le doigt du porteur entre en contact physique avec un récepteur, qu’il crée une connexion permettant aux données de se déplacer, ce qui signifie que le signal reste confiné au corps en toute sécurité.
« Nous sommes habitués à déverrouiller des dispositifs à l’aide de nos empreintes digitales, mais cette technologie ne repose pas sur la biométrie, mais sur des signaux numériques », explique Shreyas Sen, professeur associé de génie électrique et informatique à Purdue. « Imaginez que vous vous connectiez à une application sur le téléphone de quelqu’un d’autre juste en le touchant. Tout ce que vous touchez deviendrait plus puissant car les informations numériques le traversent ».
L’appareil doit encore être développé, mais son logiciel pourrait être programmé pour transmettre certaines données, telles que les informations de carte de crédit pour effectuer des paiements, ou des données d’authentification pour accéder à un bâtiment au lieu d’utiliser un porte-clés. « Vous n’auriez pas besoin de sortir un appareil de votre poche », explique M. Sen. « Vous pourriez le laisser dans votre poche ou sur votre corps et le toucher ».

Transférer des informations par le biais du toucher 

Cependant, les chercheurs affirment qu’ils doivent également mettre au point un moyen d’arrêter le transfert de données, afin de s’assurer que des informations précieuses, ne soient pas transférées sur toutes les surfaces équipées pour recevoir ces signaux. Mais lorsque ces obstacles sont surmontés, l’équipe voit un grand potentiel pour cette technologie.
« Chaque fois que vous activez un nouveau canal, cela vous donne plus de possibilités », dit Sen, « pensez aux grands écrans tactiles que nous avons aujourd’hui – la seule information que l’ordinateur reçoit est l’emplacement de votre toucher. Mais la possibilité de transférer des informations par le biais de votre toucher changerait les applications de ce grand écran tactile ».
Vous pouvez voir cet appareil dans la vidéo ci-dessous.

Cette recherche a été publiée dans  Transactions on Computer-Human Interaction,
Source : Purdue University
Crédit photo : Pexel