un-traitement-qui-supprime-le-cancer-du-foie
Des chercheurs de l’École de médecine de l’université du Missouri, ont découvert une combinaison de traitement qui réduit considérablement la croissance des tumeurs et prolonge la durée de vie des souris atteintes d’un cancer du foie. Cette découverte offre une approche thérapeutique potentiellement nouvelle pour traiter l’une des principales causes de décès liés au cancer dans le monde.

Un thérapie combinée

Une équipe de recherche composée de médecins et de chercheurs en sciences fondamentales, a créé une thérapie intégrative qui combine l’ablation par radiofréquence (RFA), peu invasive, avec le médicament chimiothérapeutique sunitinib. Individuellement, chaque traitement a un effet modeste dans le traitement du cancer du foie. L’équipe a émis l’hypothèse que la combinaison de ces deux traitements aurait un effet plus efficace, en activant une réponse immunitaire pour cibler et détruire les cellules cancéreuses du foie. C’est exactement ce que leur recherche a révélé.
« Nous avons traité des souris porteuses de tumeurs avec du sunitinib pour supprimer la capacité des cellules cancéreuses à échapper à la détection par le système immunitaire, puis l’ARF a agi comme une étincelle qui a déclenché la réponse immunitaire anti-tumorale », a déclaré le chercheur principal Guangfu Li.
L’équipe a testé cette approche en divisant les souris en quatre groupes : un groupe témoin, un groupe qui a reçu uniquement le sunitinib, un groupe qui a reçu uniquement l’APR et un groupe qui a reçu à la fois l’APR et le sunitinib. Les chercheurs ont suivi la progression de la tumeur chez chaque souris par l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pendant 10 semaines. Ils ont découvert que les souris recevant la thérapie combinée obtenaient un ralentissement significatif de la croissance de la tumeur. La durée de vie des souris du groupe de thérapie combinée était significativement plus longue que celle de tous les autres groupes.

Efficace contre le cancer du foie

« Ces résultats indiquent que la thérapie intégrée au sunitinib et aux RFA fonctionne comme une stratégie thérapeutique efficace, supérieure à chaque thérapie individuelle, supprimant de manière significative la croissance de la tumeur et prolongeant la durée de vie des souris traitées », a déclaré le coauteur Eric Kimchi, MD, MBA, chef de la division d’oncologie chirurgicale.
L’équipe prévoit d’étendre ses recherches pour étudier l’efficacité de cette thérapie combinée sur des animaux et, à terme, sur les humains. « Le développement d’une thérapie combinée efficace à base de sunitinib et d’ARF est une contribution importante dans le domaine du traitement du cancer du foie, et peut être rapidement traduit en applications cliniques, car le sunitinib et l’ARF sont tous deux approuvés par la FDA, et sont des thérapies anticancéreuses facilement disponibles », a déclaré le coauteur Kevin F. Staveley-O’Carroll, MD, PhD, MBA, président du département de chirurgie.
Cette recherche a été publiée dans Journal for ImmunoTherapy of Cancer.
Source : University of Missouri-Columbia
Crédit photo sur Unsplash : National Cancer Institute

martinbiothechnologie
Des chercheurs de l'École de médecine de l'université du Missouri, ont découvert une combinaison de traitement qui réduit considérablement la croissance des tumeurs et prolonge la durée de vie des souris atteintes d'un cancer du foie. Cette découverte offre une approche thérapeutique potentiellement nouvelle pour traiter l'une des principales...