covid-19-la-meilleure-combinaison-de-médicamants
Une équipe de chercheurs de l’Université nationale de Singapour (NUS) a utilisé une plateforme d’intelligence artificielle (IA) révolutionnaire, pour obtenir une combinaison optimale des thérapies disponibles contre le SARS-CoV-2, la cause de la COVID-19.
Cette étude a permis de tester un ensemble de 12 médicaments. Ces médicaments sont les suivants : remdesivir, favipiravir, lopinavir, ritonavir (ritonavir et lopinavir sont administrés ensemble pour le VIH), oseltamivir, hydroxychloroquine, chloroquine, azithromycine, losartan, teicoplanine, ribavirine et dexaméthasone. Les médicaments concernés sont également utilisés dans de nombreuses études qui sont actuellement en cours d’essais cliniques pour le traitement COVID-19.
Leurs résultats ont montré que la thérapie médicamenteuse optimale était une combinaison des médicaments remdesivir, ritonavir et lopinavir à des doses spécifiques. Le remdesivir est un médicament antiviral qui a récemment été approuvé par la FDA des États-Unis comme traitement contre la COVID-19. L’équipe a montré qu’une combinaison de remdesivir avec le ritonavir et le lopinavir conduisait à un traitement qui était 6,5 fois plus efficace que les effets limités du remdesivir seul.
Le ritonavir et le lopinavir sont des médicaments utilisés pour traiter les patients atteints du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), mais selon l’étude de l’équipe, et les essais cliniques réalisés en Chine, en Europe et aux États-Unis, ces deux médicaments ont montré peu d’effets en eux-mêmes contre COVID-19.

Les principaux résultats

Le remdesivir, le lopinavir et le ritonavir à des doses spécifiques représentent la combinaison la mieux classée, entraînant une inhibition presque totale de l’infection. Alors que le remdesivir seul était le médicament le plus performant par rapport aux autres médicaments. La plateforme IDentif.AI a pu exploiter une interaction imprévue entre le remdesivir, le lopinavir et le ritonavir qui a montré expérimentalement une efficacité nettement accrue.
Par conséquent, IDentif.AI peut être utilisé pour réaliser des combinaisons de médicaments inattendues à partir de médicaments qui sont inefficaces en monothérapie afin d’optimiser un traitement.
En outre, cette étude a révélé que l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, une autre combinaison largement étudiée, s’est révélée relativement inefficace. Cela diffère de la grande majorité des études précédentes qui ont montré que cette combinaison était efficace contre le SARS-CoV-2.

Les prochaines étapes

Les résultats de cette étude ont démontré la puissance d’IDentif.AI pour découvrir rapidement des combinaisons de médicaments optimales pour les maladies infectieuses.
Afin de donner un aperçu plus large de la vaste gamme de combinaisons explorées dans cette étude, l’équipe de recherche a développé IDentif.AI Online, une ressource interactive qui permet aux utilisateurs de construire différentes combinaisons de médicaments en ligne et d’observer les données d’efficacité et de sécurité correspondantes à des fins de recherche. Cette ressource sera continuellement mise à jour au fur et à mesure que d’autres études avec IDentif.AI seront menées avec d’autres thérapies et souches virales.
L’équipe se prépare également à étendre IDentif.AI vers des thérapies disponibles localement afin de développer de nouvelles combinaisons qui peuvent être rapidement déployées et administrées facilement, et pour trouver des traitements optimaux, contre d’autres maladies infectieuses qui pourraient émerger dans le futur.
« Avec IDentif.AI, nous serons toujours prêts à trouver rapidement des solutions thérapeutiques optimales pour la prochaine épidémie », a conclu le professeur Ho.
Cette recherche a été publiée dans Bioengineering and Translational Medicine.
Source : National University of Singapore
Crédit photo : iStock