une-combinaison-de-médicaments-contre-le-covid-19
La combinaison du baricitinib, un anti-inflammatoire, et du remdesivir, un antiviral, a réduit le temps de guérison des personnes hospitalisées avec le COVID-19, selon les résultats d’essais cliniques.

Deux médicaments efficaces contre le COVID-19

Le remdesivir est un traitement antiviral à large spectre développé par Gilead Sciences, Inc. Le baricitinib a été découvert par Incyte et concédé sous licence à Eli Lilly and Company, et commercialisé sous la marque Olumiant.
Il est approuvé dans plus de 70 pays comme traitement pour les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement. Les chercheurs ont émis l’hypothèse qu’étant donné que de nombreux symptômes graves du COVID-19 sont causés par une réponse inflammatoire mal régulée, une thérapie conçue pour cibler l’inflammation pourrait être utile aux patients.
L’essai ACTT-2 a débuté le 8 mai 2020 et a recruté un total de 1 033 participants volontaires sur des sites dans huit pays. Une fois enrôlés, ces participants ont été randomisés pour recevoir un traitement soit sous forme de comprimés de baricitinib par voie orale et de remdesivir par voie intraveineuse (IV), soit sous forme de placebo par voie orale et de remdesivir par voie IV.

Une réduction du temps médian de récupération

Dans cette étude, la combinaison du baricitinib et du remdesivir a réduit le temps médian de récupération chez les patients hospitalisés ayant le COVID-19, de huit à sept jours. Les patients qui ont eu besoin d’oxygène à haut débit ou d’une ventilation non invasive, pendant leur hospitalisation semblent avoir eu le plus grand bénéfice : leur temps médian de récupération a été ramené de 18 jours à dix jours.
En outre, l’état de ces participants au 15e jour de cette étude (mesuré par une échelle ordinale à huit catégories qui classe la gravité de leur état) s’est considérablement amélioré lorsqu’ils ont reçu ces deux traitements combinés. Les bénéficiaires de ces deux traitements ont également eu légèrement moins d’effets indésirables graves.

Une étude clinique plus approfondie

Ces résultats semblent montrer que le baricitinib plus le remdesivir peuvent être bénéfiques pour certains patients ayant le COVID-19, et que cette combinaison mérite une étude clinique plus approfondie, selon les chercheurs.
Cette recherche a été publiée dans The New England Journal of Medicine.
Source : National Institute of Allergy and Infectious Diseases
Crédit photo : Pexels