un-tissu-de-faraday-bloque-les-ondes-électromagnétiques
Les chercheurs de l’université Drexel ont créé un « tissu de Faraday » qui peut bloquer presque toutes les ondes électromagnétiques (OEM). L’ingrédient-clé est un matériau 2D appelé MXènes, et ce développement pourrait contribuer à protéger les vêtements des interférences, et les personnes des radiations potentiellement dangereuses, notamment dans les villes

Un « tissu de Faraday »

Les ondes électromagnétiques se sont révélées incroyablement utiles pour la technologie moderne – mais entre la radio, la télévision, le Wi-Fi, le Bluetooth, les réseaux de téléphonie cellulaire et d’autres appareils, les ondes se congestionnent. Ces interférences peuvent rendre ces connexions instables et lentes, et interrompre le fonctionnement des appareils électroniques.
Ainsi, les composants vitaux des appareils sont souvent enveloppés dans des matériaux comme des feuilles de cuivre. Le problème est que ces matériaux peuvent ajouter du volume à l’ensemble de l’appareil, et comme ils reflètent les ondes, le bruit global est toujours là.
Les MXènes, une catégorie de matériaux conducteurs bidimensionnels qui gagnent en intérêt en raison de leur facilité à fabriquer des antennes pulvérisables, des argiles conductrices et des électrodes de batterie qui se chargent plus rapidement. Il y a quelques mois, l’équipe a décrit comment un MXène particulier, le carbonitrure de titane, constituait un excellent matériau pour blinder les appareils. Non seulement il est incroyablement fin – quelques atomes seulement – mais il absorbe les signaux au lieu de les réfléchir, ce qui permet de dépolluer un peu les ondes.

Il est facile à produire

En y regardant de plus près, il semble que les paillettes de ce matériau adhèrent bien aux fibres du tissu, grâce à leur charge électrique. Cela produit un revêtement durable qui n’a pas besoin d’autres processus de post-traitement, comme c’est le cas pour d’autres matériaux conducteurs, explique l’équipe.
Lors d’un test, ce tissu a prouvé sa résistance. Après avoir été stockés dans des conditions normales pendant deux ans, les échantillons ne présentaient que des baisses relativement faibles de l’efficacité du blindage, entre 8 et 13 %.
« Ce travail offre une alternative bien meilleure que les textiles actuels de blindage contre les OEM », déclare Simge Uzun, un des auteurs de cette étude. « Non seulement les tissus enduits de MXène dépassent les performances des tissus commerciaux enduits de métal, mais ils peuvent être produits facilement par enduction sous forme de solution aqueuse sans traitement supplémentaire ou additifs chimiques ».

Pour plusieurs sortes d’utilisation

L’équipe affirme que ces tissus pourraient être utilisés pour protéger les appareils électroniques portables des interférences, sans leur ajouter trop de volume. Ils pourraient également être utilisés pour fabriquer des combinaisons de protection pour les personnes qui doivent s’aventurer dans des endroits où les champs électromagnétiques sont dangereusement élevés ou pour celles qui pourraient être exposées à de fortes radiations de micro-ondes.
L’Équipe nous montre comment fonctionne ce tissu dans la vidéo ci-dessous.

Cette recherche a été publiée dans Carbon.
Source : Drexel University
Crédit photo : Pexels

martinTechnologie
Les chercheurs de l'université Drexel ont créé un 'tissu de Faraday' qui peut bloquer presque toutes les ondes électromagnétiques (OEM). L'ingrédient-clé est un matériau 2D appelé MXènes, et ce développement pourrait contribuer à protéger les vêtements des interférences, et les personnes des radiations potentiellement dangereuses, notamment dans les villes Un...