les-lampes-à-led-tuent-les-corovirus
Des chercheurs de l’université de Tel-Aviv (TAU) ont prouvé que les coronavirus peuvent être tués efficacement, rapidement et à moindre coût, en utilisant des diodes électroluminescentes à ultraviolets (UV). Ils pensent que cette technologie sera bientôt disponible pour un usage privé et commercial. Il s’agit de la première étude menée sur l’efficacité de désinfection de l’irradiation par les UV-LED à différentes longueurs d’onde ou fréquences sur un virus de la famille des coronavirus.

Tuer les coronavirus avec des LED 

« Le monde entier est actuellement à la recherche de solutions efficaces pour désinfecter les endroits infect.s par les coronavirus », a déclaré le professeur Mamane. « Le problème est que pour désinfecter un bus, un train, une salle de sport ou un avion par pulvérisation chimique, il faut de la main-d’œuvre, et pour que la pulvérisation soit efficace, il faut laisser le temps au produit chimique d’agir sur la surface. Les systèmes de désinfection basés sur des ampoules à LED peuvent par exemple, être installés dans le système de ventilation et un climatiseur, et stériliser l’air aspiré puis rejeté dans la pièce.
« Nous avons découvert qu’il est assez simple de tuer les coronavirus en utilisant des ampoules LED qui émettent de la lumière ultraviolette », a-t-elle expliqué. « Nous avons tué ces virus en utilisant des ampoules LED moins chères et plus facilement disponibles, qui consomment peu d’énergie et ne contiennent pas de mercure comme les ampoules ordinaires. Notre recherche a des implications commerciales et sociétales, étant donné la possibilité d’utiliser de telles ampoules LED dans tous les domaines de notre vie, en toute sécurité et rapidement ».

L’onde optimale serait de 285 nanomètres

Les chercheurs ont testé la longueur d’onde optimale pour tuer les coronavirus et ont constaté qu’une longueur de 285 nanomètres, était presque aussi efficace pour désinfecter ce virus qu’une longueur d’onde de 265 nm, ce qui nécessite moins d’une demi-minute pour détruire plus de 99,9 % des coronavirus. Ce résultat est significatif car le coût des ampoules LED de 285 nm est bien inférieur à celui des ampoules de 265 nm, et les premières sont également plus facilement disponibles.
À terme, au fur et à mesure de l’évolution de la science, l’industrie sera en mesure de procéder aux ajustements nécessaires et d’installer ces ampoules dans des systèmes robotisés ou des systèmes de climatisation, et pourra ainsi désinfecter efficacement de grandes surfaces et de grands espaces. Le professeur Mamane pense que cette technologie sera disponible dans un proche avenir.
Il est important de noter qu’il est très dangereux d’essayer d’utiliser cette méthode pour désinfecter les surfaces à l’intérieur des maisons. Pour être pleinement efficace, un système doit être conçu de manière à ce qu’une personne ne soit pas directement exposée à la lumière. À l’avenir, les chercheurs testeront leur combinaison unique de mécanismes de dommages intégrés et d’autres idées qu’ils ont récemment développées sur les dommages directs et indirects combinés aux bactéries et aux virus sur différentes surfaces, dans l’air et dans l’eau.
Cette recherche a été publiée dans Journal of Photochemistry and Photobiology B : Biology.
Source : American Friends of Tel Aviv University
Crédit photo : Pexels

martinTechnologie
Des chercheurs de l'université de Tel-Aviv (TAU) ont prouvé que les coronavirus peuvent être tués efficacement, rapidement et à moindre coût, en utilisant des diodes électroluminescentes à ultraviolets (UV). Ils pensent que cette technologie sera bientôt disponible pour un usage privé et commercial. Il s'agit de la première étude...