la-perte-une-petite-protéine-paralyse-la-salmonelle
Les salmonelles sont des bactéries qui peuvent provoquer des intoxications alimentaires, accompagnées de diarrhées et de douleurs. Si elles pénètrent dans le système sanguin à partir de l’intestin, cela peut entraîner une septicémie,
Comme les salmonelles sont également de plus en plus résistantes aux antibiotiques, de nouvelles approches sont recherchées pour les combattre. Une équipe de recherche internationale, dirigée par des scientifiques de Würzburg, montre comment y parvenir.

Découverte de plus de 100 nouvelles protéines

Dans le cadre d’une réévaluation bioinformatique du génome de la salmonelle, l’équipe dirigée par Elisa Venturini, doctorante à l’Université de Montréal, a identifié de nombreuses petites protéines inconnues qui pourraient jouer un rôle crucial dans l’infection. En conséquence, le nombre de petites protéines de la salmonelle connues a augmenté de 139 pour atteindre plus de 600.
La petite protéine MgrB, qui se compose de 47 acides aminés, s’est distinguée dans les analyses. Si le gène contenant le schéma directeur de cette protéine est désactivé, les salmonelles ne peuvent plus infecter les cellules humaines.
Bien que cette protéine ait été étudiée auparavant, cette fonction importante n’a pas été reconnue. Ce n’est que maintenant que cela a été réalisé grâce à une nouvelle approche combinatoire. Entre autres, trois ensembles de données qui avaient été générées lors d’études d’infection antérieures ont été utilisées à cette fin.

Un modèle pour d’autres bactéries également

« Nous espérons que notre approche fournira un modèle qui pourra également être appliqué à d’autres organismes pour lesquels des ensembles de données existent déjà », déclare Venturini.
Cette étude a clairement montré que cette méthode peut encore mettre en évidence de nouveaux gènes pertinents, même dans des organismes étudiés de manière exhaustive comme les salmonelles; la communauté scientifique dispose désormais d’une liste prioritaire de petites protéines des salmonelles liées à des infections, jusqu’alors inconnues, qui doivent faire l’objet d’études plus approfondies.
Cette recherche a été publiée dans microLife.
Source : University of Würzburg
Crédit photo : StockPhotoSecrets

martinBiologie
Les salmonelles sont des bactéries qui peuvent provoquer des intoxications alimentaires, accompagnées de diarrhées et de douleurs. Si elles pénètrent dans le système sanguin à partir de l'intestin, cela peut entraîner une septicémie, Comme les salmonelles sont également de plus en plus résistantes aux antibiotiques, de nouvelles approches sont recherchées...