les-voyages-fréquents-rendent-plus-heureux
Une nouvelle étude montre que les grands voyageurs sont plus heureux dans leur vie, que les personnes qui ne voyagent pas du tout.

Les voyages et le bien-être

Chun-Chu (Bambou) Chen, professeur assistant à la School of Hospitality Business Management de l’Université de l’État de Washington, a mené une enquête pour savoir pourquoi certaines personnes voyagent plus fréquemment que d’autres, et si les expériences de voyage et de tourisme ont un effet prolongé sur le bonheur et le bien-être.
Les résultats de son analyse montrent que les personnes qui accordent plus d’attention aux informations liées au tourisme, et qui discutent fréquemment de leurs projets de voyage avec leurs amis, sont plus susceptibles de partir régulièrement en vacances que celles qui ne pensent pas constamment à leur prochain voyage.
En outre, les participants à cette enquête qui ont déclaré voyager régulièrement à au moins 120 kilomètres de chez eux ont également déclaré être environ 7 % plus heureux, lorsqu’on les interroge sur leur bien-être, que ceux qui ont déclaré ne voyager que très rarement ou pas du tout.
« Bien que des éléments comme le travail, la vie familiale et les amis jouent un rôle plus important pour le bien-être global, l’accumulation d’expériences de voyage semble avoir un effet faible mais notable sur la satisfaction de vie déclarée par les répondants », a déclaré M. Chen. « Cela illustre vraiment l’importance de pouvoir sortir de sa routine et de faire de nouvelles expériences ».

Examiner les avantages durables des voyages

Des études antérieures ont examiné les avantages des expériences touristiques en matière de soulagement du stress, de santé et de bien-être, mais elles ont eu tendance à examiner l’effet d’un seul voyage ou d’une seule vacance. Les recherches de M. Chen vont plus loin en examinant les avantages durables des voyages sur une période d’un an.
Les participants à cette étude ont été interrogés sur l’importance des voyages dans leur vie, sur le temps qu’ils consacrent à l’étude et à la planification de leurs futures vacances, et sur le nombre de voyages qu’ils effectuent au cours d’une année. Ils ont également été interrogés sur la satisfaction qu’ils ressentent dans leur vie. Sur les 500 participants à cette enquête, un peu plus de la moitié ont signalé avoir effectué plus de quatre voyages d’agrément par an. Seuls 7 % des répondants ne prenaient pas de vacances.
Comme les restrictions des voyages dues au COVID-19 commencent à se relâcher, cette recherche pourrait avoir des implications importantes pour les touristes et l’industrie du tourisme. Sur la base des résultats de cette étude, M. Chen a déclaré que les agences de voyages, les centres de villégiature et même les compagnies aériennes, pourraient lancer des campagnes dans les médias sociaux, comme la création d’hashtags sur les avantages scientifiques des vacances, afin de susciter l’intérêt des gens à discuter de leurs opinions sur les voyages.

Les avantages scientifiques des vacances

« Cette recherche montre que plus les gens parlent de leurs vacances et les planifient, plus ils sont susceptibles de les prendre », a-t-il déclaré. « Si vous êtes comme moi et que vous êtes impatient de sortir de votre routine et de découvrir un nouvel endroit, cette étude devrait vous motiver à planifier vos prochaines vacances »
Cette recherche a été publiée dans Tourism Analysis.
Source : Washington State University
Crédit photo : Pixabay