les-e-cigarettes-et-inflammation-des-intestins
Présentées par les fabricants comme une alternative « saine » aux cigarettes à la nicotine traditionnelles, de nouvelles recherches indiquent que les substances chimiques contenues dans les e-cigarettes perturbent la barrière intestinale et déclenchent une inflammation dans le corps, ce qui peut entraîner toute une série de problèmes de santé.

Une alternative qui provoque des maladies

Dans cette étude, Soumita Das, avec ses collègues, a découvert que l’utilisation chronique de cigarettes électroniques sans nicotine entraînait une « fuite intestinale », dans laquelle les microbes et autres molécules s’infiltrent hors des intestins, provoquant une inflammation chronique.
Une telle inflammation peut contribuer à diverses maladies et affections, notamment les maladies inflammatoires de l’intestin, la démence, certains cancers, l’athérosclérose, la fibrose hépatique, le diabète et l’arthrite.
Pour cette étude, l’équipe a utilisé des modèles 3D de tractus intestinaux humains générés à partir de cellules de patients, et a simulé ce qui se passe lorsque les vapeurs de cigarettes électroniques pénètrent dans la paroi intestinale. Les chercheurs ont validé les résultats en utilisant des modèles de vapotage de souris en collaboration avec Laura Crotty-Alexander, professeur associé de médecine.
Ils ont constaté que les marqueurs de conjonction serrée épithéliaux – qui sont des protéines de type fermeture éclair formant la première barrière physique de l’intestin – commençaient à se rompre ou à se relâcher, provoquant l’infiltration des pathogènes de la vapeur dans le système immunitaire environnant, ce qui a causé des dégâts sur les cellules épithéliales protectrices qui se trouvent juste en dessous.

Les cellules sont rapidement submergées

Ces cellules agissent comme une défense contre l’infection en éliminant les microbes pathogènes et en déclenchant certaines réponses immunitaires dans le corps. Lorsqu’elles sont exposées aux substances de la e-cigarette, les cellules sont rapidement submergées, incapables d’éliminer efficacement les agents pathogènes, ce qui entraîne une inflammation intestinale.
« C’est la première étude qui démontre comment l’exposition chronique aux e-cigarettes augmente la susceptibilité de l’intestin aux infections bactériennes, entraînant une inflammation chronique et d’autres problèmes de santé », a déclaré M. Das. « Compte tenu de l’importance de la barrière intestinale dans le maintien de l’homéostasie immunitaire du corps, ces résultats fournissent un aperçu précieux des effets nocifs potentiels à long terme de l’utilisation chronique des e-cigarettes sur notre santé ».

Examiner différents arômes

Pradipta Ghosh a déclaré que les dommages causés à la paroi intestinale peuvent être réversibles au fil du temps si le facteur incitant, dans ce cas l’utilisation de la e-cigarette, est éliminé, mais que les effets de l’inflammation chronique sur d’autres organes, comme le cœur ou le cerveau, peuvent être irréversibles. À l’avenir, Mme Ghosh a déclaré qu’elle et ses collègues prévoient d’examiner différents arômes des cigarettes électroniques pour déterminer les effets qu’ils pourraient avoir sur l’intestin.
Cette recherche a été publiée dans iScience.
Source : University of California – San Diego
Crédit photo : Pixabay