des-pesticides-empêchent-les-insectes-de-bien-dormir
Tout comme nous, de nombreux insectes ont besoin d’une nuit de sommeil pour fonctionner correctement, mais cela pourrait ne pas être possible s’ils ont été exposés à des insecticides néonicotinoïdes, la forme d’insecticide la plus utilisée dans le monde, suggère une recherche menée par l’université de Bristol.

Des insecticides nuisent au sommeil

Deux études menées par des scientifiques des écoles de physiologie, de pharmacologie et de neurosciences et des sciences biologiques de Bristol, ont montré que ces insecticides affectent la quantité de sommeil prise par les abeilles et les mouches à fruits, ce qui pourrait nous aider à comprendre pourquoi les insectes pollinisateurs disparaissent de la nature.
Le Dr Kiah Tasman, enseignant associé à l’école de physiologie, et auteur principal de ces études, a déclaré : « les néonicotinoïdes que nous avons testés ont eu un effet important sur la quantité de sommeil prise par les mouches et les abeilles. Si un insecte était exposé à une quantité similaire à celle qu’il pourrait rencontrer  dans une ferme où ce pesticide a été appliqué, il dormirait moins, et ses rythmes comportementaux quotidiens seraient désynchronisés par rapport au cycle normal de 24 heures du jour et de la nuit ».
Cette étude sur les mouches à fruits, publiée aujourd’hui dans la revue Scientific Reports, a permis aux chercheurs d’étudier l’impact des pesticides sur le cerveau des insectes. En plus de constater que les concentrations agricoles typiques de néonicotinoïdes ont ruiné la capacité de mémorisation des mouches, les chercheurs ont également constaté des changements dans l’horloge biologique du cerveau de la mouche qui contrôle son cycle de 24 heures de jour et de nuit.

Un bon sommeil est important

Le Dr James Hodge, professeur associé en neurosciences et auteur principal de cette étude, a ajouté : « il est important de pouvoir dire l’heure pour savoir quand être éveillé et chercher de la nourriture, et il semble que ces insectes drogués ne puissent pas dormir. Nous savons qu’un sommeil de qualité est important pour les insectes, tout comme pour les humains, pour leur santé et la formation de souvenirs durables ».
Le Dr. Sean Rands, maître de conférences à l’école des sciences biologiques et coauteur, a expliqué : « les abeilles et les mouches ont des structures similaires dans leur cerveau, et cela suggère qu’une des raisons pour lesquelles ces pesticides sont si mauvais pour les abeilles est qu’ils empêchent les abeilles de dormir correctement, et de pouvoir ensuite apprendre où se trouve la nourriture dans leur environnement.

Ils sont interdits dans l’UE

« Les néonicotinoïdes sont actuellement interdits dans l’UE, et nous espérons que cela continuera au Royaume-Uni lorsque nous quitterons la législation européenne ».
Cette recherche a été publiée dans iScience.
Source : University of Bristol
Crédit photo : Pixabay