impact-du-climat-sur-alimentation-des- enfants
Le réchauffement des températures et la variabilité accrue des précipitations, réduisent la diversité des régimes alimentaires des enfants dans de nombreux pays du monde, et pourraient même compromettre les efforts déployés pour améliorer la sécurité alimentaire.

Une réduction de la diversité des régimes alimentaires

Meredith Niles, de l’université du Vermont, et ses collègues ont analysé les résultats d’enquêtes sanitaires menées auprès de plus de 107 000 enfants dans 19 pays – en Asie, en Afrique du Nord, du sud-est et de l’Ouest, et en Amérique centrale et du Sud. Les enquêtes ont été menées entre 2005 et 2009.
Dans ces enquêtes, la diversité de l’alimentation d’un enfant a été quantifiée par un score basé sur sa consommation d’aliments des différents groupes alimentaires, y compris les céréales, les produits laitiers et la viande.
Ces données comprenaient des détails sur le régime alimentaire de chaque enfant la veille de l’enquête. En moyenne, les enfants – âgés de 5 ans et moins – ont consommé des aliments appartenant à 3,2 groupes alimentaires sur un total possible de 10. Il y avait cependant des variations d’un pays à l’autre. En moyenne, les enfants de la Colombie ont consommé 4,8 groupes d’aliments et ceux du Lesotho seulement 1,8.
Pour étudier si le climat avait un effet sur la diversité du régime alimentaire des enfants, les chercheurs ont relié les résultats de chaque pays à 30 années de données sur les températures et les précipitations dans les régions étudiées. Ils ont constaté que des températures plus élevées à long terme étaient associées à une diversité alimentaire globale moindre pour les enfants dans tous les pays, sauf en Amérique centrale.
Des tendances à plus court terme ont également été observées. En Afrique du Nord et en Amérique du Sud, on observe généralement une réduction de la diversité des régimes alimentaires dans les pays qui ont eu des températures supérieures à la moyenne au cours de l’année précédant cette enquête. En Amérique centrale et en Afrique de l’Ouest, les régimes alimentaires se sont généralement diversifiés dans les pays qui avaient eu des précipitations supérieures à la moyenne l’année précédente.

L’importance de savoir ce que les enfants mangent

La diversité du régime alimentaire est une mesure utile pour les régions où les taux de malnutrition infantile sont élevés, déclare Daniel Mason-D’Croz, de l’Organisation de la recherche scientifique et industrielle du Commonwealth en Australie. « Il est important de savoir que les enfants reçoivent un fruit, un légume ou un produit animal, en plus du riz ou du maïs, c’est une chose importante à savoir », dit-il.
Mason-D’Croz souligne que les années d’enquête sur la santé ont coïncidé avec la crise mondiale des prix alimentaires de 2007 à 2008, au cours de laquelle les aliments sont devenus beaucoup plus chers. La crise a été causée par de nombreux facteurs et pas seulement par le changement climatique, et a pu affecter les régimes alimentaires dans le monde entier.
« Il y a eu des « révoltes de la faim » dans certains des pays qui ont participé à cette étude », explique M. Mason-D’Croz. Une étude de suivi avec des données plus récentes pourrait confirmer avec plus de précision, l’effet du climat sur la réduction de la diversité des régimes alimentaires, dit-il.
Cette recherche a été publiée dans Environmental Research Letters.
Source : New Scientist
Crédit photo : StockPhotoSecrets 

L'impact du climat sur l'alimentation des enfantsmartinChangement Climatique
Le réchauffement des températures et la variabilité accrue des précipitations, réduisent la diversité des régimes alimentaires des enfants dans de nombreux pays du monde, et pourraient même compromettre les efforts déployés pour améliorer la sécurité alimentaire. Une réduction de la diversité des régimes alimentaires Meredith Niles, de l'université du Vermont, et...