le-cannabis-réduit-la-pression-sanguines-des-gens-âgés
Une nouvelle découverte venant des chercheurs de l’université Ben-Gourion du Néguev (BGU) et de son centre médical affilié à l’université Soroka montre que le cannabis médical peut réduire la pression sanguine chez les gens âgés.

Le cannabis médical 

Cette étude, est la première du genre à se concentrer sur l’effet du cannabis sur la pression sanguine, le rythme cardiaque et les paramètres métaboliques chez les adultes de 60 ans et plus, souffrant d’hypertension.
« Les personnes âgées sont le groupe de consommateurs de cannabis médical qui connaît la croissance la plus rapide, mais les preuves de la sécurité cardiovasculaire de cette population sont rares », déclare le Dr Ran Abuhasira de la Faculté des sciences de la santé du BGU. « Cette étude s’inscrit dans le cadre de nos efforts permanents visant à fournir une recherche clinique sur les effets physiologiques réels du cannabis au fil du temps ».
Les patients ont été évalués à l’aide d’une surveillance ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures, d’un ECG, d’analyses sanguines et de mesures corporelles – avant et trois mois après le début de la thérapie au cannabis.

Des résultats significatifs

Dans cette étude, les chercheurs ont constaté une réduction significative des valeurs de la pression artérielle systolique et diastolique sur 24 heures, le point le plus bas se situant trois heures après l’ingestion de cannabis par voie orale via des extraits d’huile ou en fumant. Les patients ont présenté des réductions de la pression artérielle pendant la journée et la nuit, avec des changements plus importants pendant la nuit.
Les chercheurs du BGU émettent l’hypothèse que le soulagement de la douleur, la prescription du cannabis chez la plupart des patients, pourrait également avoir contribué à la réduction de la pression artérielle.
« La recherche sur le cannabis n’en est qu’à ses débuts et la BGU est à la pointe de l’évaluation de l’utilisation clinique sur la base d’études scientifiques », déclare Doug Seserman, directeur général d’American Associates, Université Ben-Gourion du Néguev. « Cette nouvelle étude est l’une des nombreuses qui ont été publiées récemment par le BGU sur les bienfaits médicinaux du cannabis ».
Cette recherche a été publiée dans European Journal of Internal Medicine.
Source : Ben-Gurion University of the Negev
Crédit photo : Pexels

Le cannabis réduit la pression sanguine des gens âgésmartinBiologie
Une nouvelle découverte venant des chercheurs de l'université Ben-Gourion du Néguev (BGU) et de son centre médical affilié à l'université Soroka montre que le cannabis médical peut réduire la pression sanguine chez les gens âgés. Le cannabis médical  Cette étude, est la première du genre à se concentrer sur l'effet du...