une-meilleure-voie-vers-la-production-de-biocarburants
Une équipe de recherche germano-chinoise a trouvé une nouvelle voie synthétique pour produire du biocarburant à partir de la biomasse. Les chimistes ont converti la substance 5-hydroxyméthylfurfural (HMF) produite à partir de la biomasse en 2,5-diméthylfurane (DMF), qui pourrait convenir comme biocarburant. Par rapport aux méthodes précédentes, ils ont obtenu un rendement et une sélectivité plus élevés dans des conditions de réaction plus douces.

Un meilleur carburant que l’éthanol

« Le DMF serait bien adapté comme biocarburant, car il a un indice d’octane plus élevé que l’éthanol, une meilleure intensité énergétique et un point d’ébullition idéal de 92 à 94 degrés Celsius », explique Baoxiang Peng. Bien que la conversion du HMF en DMF ait fait l’objet de recherches intensives, il existe plusieurs obstacles. La production de DMF nécessite des conditions de réaction relativement difficiles, comme une pression d’hydrogène élevée, et ne crée souvent qu’une petite quantité du produit souhaité, tout en formant des sous-produits indésirables. Les chimistes cherchent donc de nouvelles façons de déclencher efficacement la réaction dans des conditions plus douces. C’est ce qui a été réalisé dans le cadre de ces travaux en cours.

L’acide formique comme clé du succès

L’équipe a effectué la réaction en présence d’acide formique et d’hydrogène. Des nanoparticules de palladium ont été utilisées comme catalyseur. Ce faisant, les chimistes ont obtenu un taux de réaction cinq fois supérieur à celui des méthodes précédentes. L’ajout d’acide formique, en particulier, a joué un rôle crucial dans la création de conditions de réaction favorables, comme l’ont montré les chercheurs dans leurs recherches.
Ils ont effectué la réaction avec différents additifs et ont comparé le rendement et la sélectivité, qui étaient les meilleurs en présence d’acide formique. Cette substance facilite une réaction plus rapide et empêche également l’apparition de réactions secondaires indésirables. Cette nouvelle méthode pourra donc, à terme, fournir un biocarburant très efficace.
Cette recherche a été publiée dans Angewandte Chemie International Edition.
Source : Ruhr-Universität Bochum
Crédit photo : StockPhotoSecrets 

martinChimie
Une équipe de recherche germano-chinoise a trouvé une nouvelle voie synthétique pour produire du biocarburant à partir de la biomasse. Les chimistes ont converti la substance 5-hydroxyméthylfurfural (HMF) produite à partir de la biomasse en 2,5-diméthylfurane (DMF), qui pourrait convenir comme biocarburant. Par rapport aux méthodes précédentes, ils ont...