manger-des-raisins-protége-la-peau-des-UV
Une étude a montré que la consommation de raisin protégeait la peau des dommages causés par les ultraviolets (UV). Les sujets de cette étude ont montré une résistance accrue aux coups de Soleil et une réduction des marqueurs des dommages causés par les UV au niveau cellulaire. On pense que des composants naturels présents dans le raisin, appelés polyphénols, sont responsables de ces effets bénéfiques.

Les raisins contre les UV

Cette étude, menée à l’université d’Alabama, à Birmingham, et dirigée par le chercheur principal Craig Elmets, a étudié l’impact de la consommation de poudre de raisin entier – correspondant à 2,25 tasses de raisin par jour – pendant 14 jours contre les dommages causés par les rayons UV. La réponse de la peau des sujets à la lumière UV a été mesurée avant et après la consommation de raisins pendant deux semaines, en déterminant la dose seuil de rayonnement UV qui induisait un rougissement visible après 24 heures – la dose érythème minimale (MED).
La consommation des raisins a eu un effet protecteur ; il a fallu une plus grande exposition aux UV pour provoquer un coup de Soleil après la consommation de raisin, la MED ayant augmenté en moyenne de 74,8 %.3
L’analyse des biopsies cutanées a montré que le régime alimentaire à base de raisin était associé à une diminution des dommages causés à l’ADN, à une réduction de la mortalité des cellules cutanées et à une diminution des marqueurs inflammatoires qui, s’ils ne sont pas contrôlés, peuvent ensemble altérer la fonction de la peau et peuvent potentiellement conduire au cancer de la peau.

Le cancer de la peau causé par le Soleil

On estime qu’un Américain sur cinq développera un cancer de la peau avant l’âge de 70 ans. La plupart des cas de cancer de la peau sont associés à l’exposition aux rayons UV du Soleil : environ 90% des cancers de la peau non mélaniques et 86% des mélanomes, respectivement. En outre, on estime que 90 % du vieillissement de la peau est causé par le Soleil.
« Nous avons constaté un effet photoprotecteur important avec la consommation de raisin et nous avons pu identifier les voies moléculaires par lesquelles cet avantage se produit – par la réparation des dommages à l’ADN et la régulation à la baisse des voies pro-inflammatoires », a déclaré le Dr Elmets. « Le raisin peut agir comme un écran solaire comestible, offrant une couche de protection supplémentaire en plus des produits solaires topiques ».
« Cette recherche est passionnante car nos résultats fournissent des éléments de base pour des études supplémentaires qui pourraient déboucher sur un produit photoprotecteur oral de source naturelle », conclut le dermatologue Allen Oak.
Cette recherche a été publiée dans Journal of the American Academy of Dermatology.
Source : University of Alabama at Birmingham
Crédit photo : Pixabay