un-médicament-pour-combattre-obésité
Développé à l’origine pour traiter le diabète, un médicament agit en prenant le contrôle du système de régulation de l’appétit du corps. Appelé sémaglutide, ce  médicament est un traitement cliniquement approuvé pour le diabète de type 2 et imite la structure chimique d’une hormone naturelle appelée GLP-1, qui réduit la sensation de faim en agissant sur le centre de contrôle de l’appétit dans la région de l’hypothalamus du cerveau.

Il agit sur le système de régulation de l’appétit

Dans un essai de phase III, qui a impliqué près de 2 000 adultes en surpoids ou obèses de 129 sites dans 16 pays différents. Sur une période de 68 semaines, les sujets ont reçu des injections hebdomadaires de sémaglutide ou un placebo et ont été placés dans des programmes de perte de poids comprenant des régimes à calories réduites, une augmentation de l’activité physique et des séances de conseil avec des diététiciens.
Parmi les sujets ayant reçu un placebo, la perte de poids moyenne dans l’ensemble a été de 2,6 kg, pour une réduction de l’indice de masse corporelle (IMC) de 0,92. Dans le groupe ayant reçu du sémaglutide, la perte de poids moyenne était de 15,3 kg et la réduction moyenne de l’IMC était de 5,54. Ce groupe présentait également une réduction des facteurs de risque de maladies cardiaques et de diabète, notamment en ce qui concerne la glycémie, la pression artérielle et le tour de taille.
Certains sujets ont ressenti des effets secondaires tels que des nausées et des diarrhées, bien que les chercheurs les décrivent comme « transitoires » et affirment qu’ils ont généralement été résolus sans que ces sujets soient retirés de cette étude.
« Ces résultats représentent une avancée majeure pour l’amélioration de la santé des personnes souffrant d’obésité », déclare Rachel Batterham auteur principal de l’article. « Les trois quarts des personnes qui ont reçu du sémaglutide ont perdu plus de 10 % de leur poids corporel et plus d’un tiers ont perdu plus de 20 %. Aucun autre médicament n’a réussi à produire une telle perte de poids – cela change vraiment la donne. Pour la première fois, les gens peuvent obtenir grâce aux médicaments ce qui n’était possible que par la chirurgie amaigrissante ».

Une approbation comme traitement contre l’obésité

Les résultats de cet essai ont permis de soumettre le sémaglutide aux autorités sanitaires en Europe, aux États-Unis et au Royaume-Uni pour une approbation en tant que traitement contre l’obésité.
« Il s’agit d’une avancée significative dans le traitement de l’obésité », déclare le professeur John Wilding, responsable de cette recherche au Royaume-Uni, « le sémaglutide est déjà approuvé et utilisé cliniquement à faible dose pour le traitement du diabète, de sorte que les médecins connaissent déjà son utilisation. Pour moi, c’est particulièrement intéressant car j’ai participé aux toutes premières études sur le GLP1, il est donc bon de voir cela se traduit par un traitement efficace pour les personnes obèses ».
Cette recherche a été publiée dans New England Journal for Medicine.
Source : University College London
Crédit photo : StockPhotoSecrets

Un médicament pour combattre l'obésitémartinBiologie
Développé à l'origine pour traiter le diabète, un médicament agit en prenant le contrôle du système de régulation de l'appétit du corps. Appelé sémaglutide, ce  médicament est un traitement cliniquement approuvé pour le diabète de type 2 et imite la structure chimique d'une hormone naturelle appelée GLP-1, qui réduit...