un-thérapie-médicamenteuse-contre-la-leucémie
Une équipe de recherche sur les cellules souches de McMaster a fait un premier pas important dans le développement d’une nouvelle classe de thérapies pour les patients atteints d’un cancer du sang mortel.

Un inhibiteur des récepteurs de la dopamine

L’équipe a découvert que pour les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA), il existe une voie de récepteur de la dopamine qui est anormalement activée dans les cellules souches cancéreuses. Cette découverte a inspiré la recherche clinique d’un médicament inhibiteur des récepteurs de la dopamine, la thioridazine, comme nouvelle thérapie pour les patients, et l’accent mis sur la LMA chez l’adulte a donné des résultats encourageants.
La LMA est un cancer particulièrement mortel qui commence par une mutation de l’ADN dans les cellules souches sanguines de la moelle osseuse qui produisent trop de globules blancs pour combattre les infections. Selon la Société canadienne du cancer, environ 21 % des personnes atteintes de LMA survivront au moins cinq ans.
« Nous avons réussi à comprendre le mécanisme par lequel le médicament a profité aux patients, et nous utilisons ces informations pour développer une nouvelle formulation plus tolérable du médicament qui est susceptible de fonctionner chez certains des patients », a déclaré l’auteur principal de l’article, Mick Bhatia, professeur de biochimie et de sciences biomédicales à McMaster. Il est également titulaire de la chaire de recherche du Canada en biologie des cellules souches humaines.

Affiner cette approche thérapeutique

M. Bhatia a déclaré que l’équipe a continué à analyser soigneusement et à affiner son approche thérapeutique et les résultats de l’essai initial. « Ensemble, ces réalisations soulignent l’importance du nouveau paradigme selon lequel les problèmes ayant un impact sur les patients peuvent être portés sur le banc d’essai et les solutions renvoyées aux patients. Ces approches et ces partenariats « du lit au laboratoire et de nouveau au lit » visent à faire progresser les nouvelles thérapies des Canadiens atteints de cancer », a-t-il ajouté.
La première phase de cette étude sur 13 patients a été publiée dans Cell Reports Medicine.
Source : McMaster University
Crédit photo : StockPhotoSecrets 

Une thérapie médicamenteuse contre la leucémiemartinbiothechnologie
Une équipe de recherche sur les cellules souches de McMaster a fait un premier pas important dans le développement d'une nouvelle classe de thérapies pour les patients atteints d'un cancer du sang mortel. Un inhibiteur des récepteurs de la dopamine L'équipe a découvert que pour les patients atteints de leucémie myéloïde...