combattre-eczéma-avec-des-bactéries

Dans une nouvelle étude de l’école de médecine de l’université de Californie à San Diego, les chercheurs ont identifié une souche universelle de bactéries provenant de la peau humaine saine, qui peut traiter le type le plus courant d’eczéma, également connu sous le nom de dermatite atopique.

Traiter l’eczéma avec une souche universelle de bactéries

Dans cette étude l’équipe de recherche a étudié la sécurité et les mécanismes de cette certaine bactérie dans un premier essai clinique de phase I en double aveugle sur l’homme, visant à traiter les personnes atteintes d’eczéma. Sur les 54 participants, les deux tiers ont signalé une amélioration de leurs symptômes, notamment une diminution des plaintes de démangeaisons et d’inflammation.

« La principale question à laquelle nous voulions répondre était de savoir si ce traitement était sûr », a déclaré Richard Gallo, professeur distingué de dermatologie. « Nous avons trouvé exactement ce que nous espérions trouver. L’eczéma des participants qui ont reçu le traitement bactérien s’est amélioré et il n’y a pas eu d’effets indésirables ».

Les chercheurs ont examiné plus de 8 000 isolats de bactéries staphylococciques provenant de la peau de personnes ne souffrant pas d’eczéma, et ont identifié quelques souches qui inhibent la croissance de Staphylococcal aureus, une bactérie pathogène qui aggrave les problèmes de la peau, comme l’eczéma. Ces souches ont été évaluées pour des caractéristiques supplémentaires, telles qu’une capacité réduite à endommager la peau et une sensibilité aux antibiotiques courants.

Une souche de bactérie appelée Staphylococcus hominis A9

Ce criblage a permis d’identifier une seule souche de bactérie appelée Staphylococcus hominis A9 qui pourrait être utilisée pour le traitement de la dermatite atopique. « C’est ainsi que nous avons trouvé la souche universelle. C’était l’une des 8 000 souches qui ont été testées pour leur capacité à tuer Staphylococcus aureus et à traiter la dermatite atopique », a déclaré M. Gallo. « Et ça a marché. »

Les premiers tests ont été effectués sur des modèles animaux où des souris avaient de l’eczéma. Les chercheurs ont ensuite mélangé Staphylococcus hominis avec une lotion non parfumée et ont appliqué ce mélange aux souris deux fois par jour pendant trois jours. Après ce traitement, également connu sous le nom de bactériothérapie, les souris ont été guéries de l’eczéma.

Le succès de ces modèles animaux a conduit à l’essai clinique de phase I utilisant cette bactériothérapie pour traiter 54 participants avec de l’eczéma. Les deux tiers des participants ont montré une forte réduction des populations de S. aureus sur leur peau et une amélioration de leur eczéma.

« Cette recherche est une approche unique pour cibler le Staphylococcus aureus nuisible sur la peau atteinte de la dermatite atopique avec des bactéries bénéfiques », a déclaré le coauteur de cette étude, Donald Leung, allergologue et immunologiste. « Nous espérons que cela aidera les patients atteints d’eczéma à débarrasser leur peau des bactéries nocives qui causent l’inflammation. De futures études détermineront si cette nouvelle crème peut être utilisée pendant de longues périodes pour réduire la gravité de l’eczéma et améliorer la qualité de vie des patients ».

Un traitement facile à utiliser

« D’après nos recherches, nous avons déterminé que cette approche thérapeutique de la dermatite atopique semble être sûre pour les personnes qui souhaitent traiter leur eczéma », a déclaré M. Gallo. « Et c’est aussi facile, car il s’agit juste d’une crème qui permet de ne pas avoir les effets secondaires des stéroïdes et autres médicaments qui ciblent le système immunitaire ».

Cette recherche a été publiée dans Nature Medecine.

Source : University of California – San Diego
Crédit photo : StockPhotoSecrets