un-médicament-potentiel-pour-traiter-le-SARS-CoV-2

Un médicament pour le cœur approuvé par le gouvernement fédéral, s’avère très efficace pour empêcher le SARS-CoV-2 de pénétrer dans la cellule hôte humaine, selon une nouvelle étude menée par une équipe de recherche de l’université A&M du Texas et de la branche médicale de l’université du Texas (UTMB).

Le bépridil bloquerait le SARS-CoV-2

Le médicament bépridil, qui porte le nom commercial de Vascor, est actuellement approuvé par la FDA pour traiter l’angine; une maladie cardiaque. « Un seul médicament est actuellement disponible, le Remdesivir, pour offrir des avantages limités aux patients atteints du COVID-19, et le virus peut facilement lui échapper », a déclaré le professeur Wenshe Ray Liu. « Il est impératif de trouver des médicaments alternatifs. Notre équipe a examiné plus de 30 médicaments approuvés par la FDA et l’Agence européenne des médicaments pour leur capacité à inhiber l’entrée du SARS-CoV-2 dans les cellules humaines.

Cette étude a révélé que le bépridil était le plus susceptible de traiter le COVID-19. En conséquence, nous préconisons d’envisager sérieusement l’utilisation du bépridil dans les essais cliniques liés au SARS-CoV-2 ».

De futurs essais cliniques

L’équipe, qui comprend six autres chercheurs de Texas A&M et quatre de l’UTMB, prévoit maintenant de faire progresser ses travaux vers des modèles animaux qui sont susceptibles de faire l’objet d’essais cliniques.

Cette recherche a été publiée dans PNAS.

Source : Texas A&M University
Crédit photo : StockPhotoSecrets