un-mouveau-test-détecte-la-démence-à-ses-débuts
Avec le vieillissement de la population, le taux de démence augmente dans le monde entier. Étant donné que la détection précoce est essentielle pour le traitement, des moyens efficaces de dépistage de la démence sont une priorité de recherche. Des chercheurs japonais ont maintenant mis au point un nouvel outil de dépistage qui peut être administré en quelques minutes.

Une détection précoce de la démence

Dans une étude des chercheurs de l’université de Kanazawa ont révélé un nouveau test cognitif informatisé, appelé batterie d’évaluation informatisée de la cognition (C-ABC), qui s’est révélé efficace pour dépister à la fois la démence et les troubles cognitifs légers (MCI) en seulement 5 minutes.
Les tests cognitifs informatisés sont souvent préférés aux versions traditionnelles, car ils sont plus précis et ne nécessitent pas de formation pour être utilisé. Cependant, les tests cognitifs informatisés pour la démence et les MCI prennent généralement de 10 à 30 minutes.
En outre, la grande variété de tests peut rendre difficile le choix d’un test adapté à la détection de la démence ou des MCI par les professionnels de la santé. Les chercheurs de l’université de Kanazawa ont tenté de résoudre ce problème en créant un test qui pourrait être utilisé pour dépister avec précision et efficacité les deux types de démence.
« Bien que les patients atteints de démence soient généralement désorientés et souffrent de graves troubles de la mémoire, les personnes atteintes de MCI et celles dont les facultés cognitives sont normales ont rarement les deux », explique Moeko Noguchi-Shinohara, coauteur de cette étude. « Nous avons voulu développer un test qui pourrait distinguer ces états cognitifs de manière efficace ».
Pour ce faire, les chercheurs ont recueilli les scores C-ABC des participants de différents groupes d’âge (50, 60 et 70 à 85 ans) atteints de démence, de MCI et de cognition normale. Ils ont ensuite effectué une série de tests statistiques afin de déterminer si ce test pouvait distinguer la cognition normale, la démence et le MCI.

De très bons résultats

« Les résultats ont été surprenants », explique Masahito Yamada, auteur principal. « Nous avons découvert que le C-ABC pouvait distinguer les personnes atteintes de MCI de celles ayant une cognition normale en utilisant des scores provenant de tests qui ne prenaient que 5 minutes à compléter ».
En fait, dans la tranche d’âge des 75 à 80 ans, les réponses à deux questions seulement, ont permis de distinguer les participants souffrants de MCI de ceux ayant une cognition normale, et ces deux tests n’ont pris que 2 minutes à compléter.
« Lorsque nous avons comparé nos scores C-ABS avec ceux du Mini-Mental State Examination (MMSE), qui est fréquemment utilisé, nous avons constaté une forte corrélation. Cependant, le C-ABC est beaucoup plus rapide à réaliser que le MMSE, et peut être plus sensible au MCI ou à la démence légère », explique M. Yamada.

Un nouvel outil

Ces données indiquent que lorsqu’il est utilisé avec un seuil de sensibilité élevé, le C-ABC est approprié pour le dépistage précoce de la démence et du MCI. Ce nouvel outil pourrait rendre le dépistage des troubles cognitifs plus accessible et plus efficace, permettant ainsi une détection très précoce du MCI ou de la démence. Cela pourrait à son tour améliorer les options de traitement et le résultat global pour les personnes souffrantes de MCI ou de démence.
Cette recherche a été publiée dans PLOS ONE.
Source : Kanazawa University
Crédit photo : StockPhotoSecrets